Pavement – Slanted and Enchanted

Pavement – Slanted and Enchanted

(Matador, 13 avril 1992) Le 20 novembre 1999, lors d’un concert à Londres, Stephen Malkmus accrochait une paire de menottes à son pied de micro, comme l’aveu du prisonnier qu’il semblait être devenu de son propre groupe. Le dernier morceau de cet ultime show (avant quelques lives de reformation depuis) était la ballade mélancolique « Here ». Et ce « Everything’s ending here » des lyrics sonnait alors le glas d’une des plus...

Lire la suite
Pavement – Slanted and Enchanted

(Matador, 13 avril 1992) Le 20 novembre 1999, lors d’un concert à Londres, Stephen Malkmus accrochait une paire de menottes à son pied de micro, comme l’aveu du prisonnier qu’il semblait être devenu de son propre groupe. Le dernier morceau de cet ultime show (avant quelques lives de reformation...

Lire la suite

Kae Tempest – The Line is a Curve

Kae Tempest – The Line is a Curve

(American Recordings, 8 avril 2022) Nous avions fait la connaissance de Kate Tempest il y a huit ans. Remontée, virulente, elle se démenait, faisait grand bruit et étalage déjà d’un talent hors normes, aux limites bien difficiles à cerner. La tempête, le chaos, la fureur, la volonté d’en découdre. Et puis, après Everybody Down et Let Them Eat Chaos, une première métamorphose. Ce sont toujours les mots qui ont guidé Kate Tempest. Ils étaient...

Lire la suite
Kae Tempest – The Line is a Curve

(American Recordings, 8 avril 2022) Nous avions fait la connaissance de Kate Tempest il y a huit ans. Remontée, virulente, elle se démenait, faisait grand bruit et étalage déjà d’un talent hors normes, aux limites bien difficiles à cerner. La tempête, le chaos, la fureur, la volonté d’en découdre....

Lire la suite

Casey – Tragédie d’une trajectoire

Casey – Tragédie d’une trajectoire

(A Parte, 27 novembre 2006) Je n’ai pas de culture Rap. Je suis né à la Musique par le Rock. Un prof de primaire nous faisait chanter « La bombe humaine » de Téléphone en CM1 ou CM2. True story. C’est mon premier souvenir musical. Puis à l’adolescence, le choc Nirvana, comme beaucoup dans les 90’s. A cette époque, en France, le Rock pour le grand public c’était Noir Désir et Tostaky. Sur leur tournée Des visages, des Figures plus tard, vers...

Lire la suite
Casey – Tragédie d’une trajectoire

(A Parte, 27 novembre 2006) Je n’ai pas de culture Rap. Je suis né à la Musique par le Rock. Un prof de primaire nous faisait chanter « La bombe humaine » de Téléphone en CM1 ou CM2. True story. C’est mon premier souvenir musical. Puis à l’adolescence, le choc Nirvana, comme beaucoup dans les...

Lire la suite

GGGOLDDD – This Shame Shoud Not Be Mine

GGGOLDDD – This Shame Shoud Not Be Mine

(Artoffact, 1er avril 2022) Difficile de mesurer l’ampleur de ce disque et d’en saisir sa singularité sans connaitre le contexte qui l’a vu naitre. Invité par le festival Roadburn à proposer un set inédit pour son édition 2021, le groupe néerlandais GGGOLDDD (autrefois plus simplement nommé Gold) s’est attelé à la tâche en plein confinement. Et sa chanteuse Milena Eva a alors enfilé son armure pour partir au combat courageusement. Prête à...

Lire la suite
GGGOLDDD – This Shame Shoud Not Be Mine

(Artoffact, 1er avril 2022) Difficile de mesurer l’ampleur de ce disque et d’en saisir sa singularité sans connaitre le contexte qui l’a vu naitre. Invité par le festival Roadburn à proposer un set inédit pour son édition 2021, le groupe néerlandais GGGOLDDD (autrefois plus simplement nommé Gold)...

Lire la suite

Swervedriver – Raise

Swervedriver – Raise

(Creation, 30 septembre 1991) Ils n’ont jamais trop su où se mettre. On a toujours été incapables de les caser. Swervedriver, le plus américain des groupes anglais, le plus grunge des représentants shoegaze, débarquait à la fin des années 80 avec la ferme volonté d’en découdre, d’abord via une série d’EPs avant de signer son premier format long, Raise, il y a trente ans de cela. Le groupe s’est toujours revendiqué de la scène rock alternative...

Lire la suite
Swervedriver – Raise

(Creation, 30 septembre 1991) Ils n’ont jamais trop su où se mettre. On a toujours été incapables de les caser. Swervedriver, le plus américain des groupes anglais, le plus grunge des représentants shoegaze, débarquait à la fin des années 80 avec la ferme volonté d’en découdre, d’abord via une...

Lire la suite

Hangman’s Chair – A Loner

Hangman’s Chair – A Loner

Je ne sais pas si c’est une bonne chose, mais je ne suis pas comme les autres. Lorsque chacun vantait l’évolution osée de Hangman’s Chair, immergeant courageusement son doom très Alice in Chains dans un bain glacé, je n’ai pas eu la révélation tant espérée. Je sentais qu’il y avait un truc, qu’on n’était pas loin, mais il m’en fallait davantage. Peut-être me manquait-il une entame aussi faramineuse que « An Ode to Breakdown » qui ouvre A Loner...

Lire la suite
Hangman’s Chair – A Loner

Je ne sais pas si c’est une bonne chose, mais je ne suis pas comme les autres. Lorsque chacun vantait l’évolution osée de Hangman’s Chair, immergeant courageusement son doom très Alice in Chains dans un bain glacé, je n’ai pas eu la révélation tant espérée. Je sentais qu’il y avait un truc, qu’on...

Lire la suite

Inoran – Fragment

Inoran – Fragment

(East/West Japan, 25 juillet 2001) En 2001, je finissais le lycée, et j’étais assez paumé musicalement. Je ne connaissais pas grand-chose, alors je cherchais des bouées auxquelles m’accrocher : Badmotorfinger de Soundgarden en boucle, la discographie de Metallica, un peu de hardcore mélodique, de nu metal (années 2000 oblige) et une obsession assez bizarre pour le rock japonais.Parmi les groupes avec lesquels je tournais en...

Lire la suite
Inoran – Fragment

(East/West Japan, 25 juillet 2001) En 2001, je finissais le lycée, et j’étais assez paumé musicalement. Je ne connaissais pas grand-chose, alors je cherchais des bouées auxquelles m’accrocher : Badmotorfinger de Soundgarden en boucle, la discographie de Metallica, un peu de...

Lire la suite

The Smiths – The Queen is Dead

The Smiths – The Queen is Dead

(Rough Trade, 16 juin 1986) Que dire à propos du troisième album studio des Smiths qui n’ait pas déjà été dit ? Que ce n’est pas mon préféré. Que ce n’est sans doute pas le préféré de la plupart des fans hardcore des Smiths ou de Morrissey. Par exemple, l’auteur Simon Goddard affirme dans son ouvrage Mozipedia, une véritable mine d’informations sur le groupe de Manchester et son frontman, que le point culminant de l’œuvre du groupe est...

Lire la suite
The Smiths – The Queen is Dead

(Rough Trade, 16 juin 1986) Que dire à propos du troisième album studio des Smiths qui n’ait pas déjà été dit ? Que ce n’est pas mon préféré. Que ce n’est sans doute pas le préféré de la plupart des fans hardcore des Smiths ou de Morrissey. Par exemple, l’auteur Simon Goddard affirme dans son...

Lire la suite

TAD – 8-Way Santa

TAD – 8-Way Santa

(Sub Pop, 15 février 1991) 1991, au-delà d’être the year punk broke, c’est surtout l’année où le grand public américain a découvert le rock alternatif, jusqu’ici cantonné aux circuits d’initiés et aux radios universitaires, et notamment que la région de Seattle offrait un vivier de groupes qui allaient bientôt faire le bonheur (et le portefeuille) de MTV et des major companies. Cette année voit la sortie de...

Lire la suite
TAD – 8-Way Santa

(Sub Pop, 15 février 1991) 1991, au-delà d’être the year punk broke, c’est surtout l’année où le grand public américain a découvert le rock alternatif, jusqu’ici cantonné aux circuits d’initiés et aux radios universitaires, et notamment que la région de Seattle...

Lire la suite

Mendelson – Le dernier album

Mendelson – Le dernier album

(Ici d’ailleurs, 15 octobre 2021) Le dernier album de Mendeslon débute par un sombre roulement qui souligne moins la gravité de l’instant que sa solennité. « Fin de partie », ânonne Bouaziz. La fin de Mendelson est celle d’une des plus singulières aventures de la musique moderne. Je n’ose parler de musique française, tant il serait erroné de la cantonner sous la bannière tricolore, avec tous les raccourcis, et toutes...

Lire la suite
Mendelson – Le dernier album

(Ici d’ailleurs, 15 octobre 2021) Le dernier album de Mendeslon débute par un sombre roulement qui souligne moins la gravité de l’instant que sa solennité. « Fin de partie », ânonne Bouaziz. La fin de Mendelson est celle d’une des plus singulières aventures de la musique...

Lire la suite