Calexico – Seasonal Shift

Calexico – Seasonal Shift

(City Slang, 4 décembre 2020) Grande tradition américaine étrange que l’album de Noël. J’avoue avoir débuté l’écoute de ce Seasonal Shift avec appréhension. Calexico, un groupe que j’apprécie depuis 2 décennies, qui se lance dans l’aventure Christmas music, ça peut conduire à la tâche bien moche sur un beau CV.Mais c’est aussi enfin l’occasion (peut-être ?) d’éjecter Mariah Carey de la préparation du sapin de Noël. Tradition personnelle oblige, début décembre, on décore l’arbre au son de « All I Want...

Lire la suite
Calexico – Seasonal Shift

(City Slang, 4 décembre 2020) Grande tradition américaine étrange que l’album de Noël. J’avoue avoir débuté l’écoute de ce Seasonal Shift avec appréhension. Calexico, un groupe que j’apprécie depuis 2 décennies, qui se lance dans l’aventure Christmas music, ça peut conduire à la tâche bien moche sur un beau CV.Mais c’est aussi enfin l’occasion (peut-être ?) d’éjecter Mariah Carey de la préparation du sapin de Noël. Tradition personnelle oblige, début décembre, on décore l’arbre au son de « All I Want...

Lire la suite

Inflatable Dead Horse – Love Songs

Inflatable Dead Horse – Love Songs

(We Are Unique, 7 août 2020) Ok, on arrive un peu après la bataille. Cet album, le premier de Inflatable Dead Horse, est d’abord sorti en catimini il y a… deux ans et ressorti début août sur le label We Are Unique. Qu’importe, ces huit Love Songs méritent amplement qu’on s’y attarde. C’est d’abord avec un aplomb certain qu’elles tentent de nous en convaincre, c’est ensuite avec douceur et finesse qu’elles achèvent de nous en persuader. Un certain Daniel...

Lire la suite
Inflatable Dead Horse – Love Songs

(We Are Unique, 7 août 2020) Ok, on arrive un peu après la bataille. Cet album, le premier de Inflatable Dead Horse, est d’abord sorti en catimini il y a… deux ans et ressorti début août sur le label We Are Unique. Qu’importe, ces huit Love Songs méritent amplement qu’on s’y attarde. C’est d’abord avec un aplomb certain qu’elles tentent de nous en convaincre, c’est ensuite avec douceur et finesse qu’elles achèvent de nous en persuader. Un certain Daniel...

Lire la suite

Mark Lanegan va de nouveau enfiler son costume de Dark Mark

Mark Lanegan va de nouveau enfiler son costume de Dark Mark

On lui avait demandé en interview l’an passé si Dark Mark avait laissé la place à un Mark plus lumineux et apaisé. C’était évidemment avant de lire son autobiographie et d’écouter son dernier album Straight Songs of Sorrow, sorti peu avant l’été… On apprend même que le “vrai” Dark Mark, pseudonyme utilisé pour sortir en 2012 le superbe EP Dark Mark Does Christmas, allait effectuer son retour le 4 décembre prochain avec l’album Dark Mark Does Christmas 2020. Le...

Lire la suite
Mark Lanegan va de nouveau enfiler son costume de Dark Mark

On lui avait demandé en interview l’an passé si Dark Mark avait laissé la place à un Mark plus lumineux et apaisé. C’était évidemment avant de lire son autobiographie et d’écouter son dernier album Straight Songs of Sorrow, sorti peu avant l’été… On apprend même que le “vrai” Dark Mark, pseudonyme utilisé pour sortir en 2012 le superbe EP Dark Mark Does Christmas, allait effectuer son retour le 4 décembre prochain avec l’album Dark Mark Does Christmas 2020. Le...

Lire la suite

The White Stripes – De Stijl

The White Stripes – De Stijl

(Sympathy For The Record Industry, 19 juin 2000) Le 6 mars 2002, à la Laiterie à Strasbourg, j’assistais au concert d’un groupe US émergent qui avait remis l’électricité sur le devant de la scène. Pour la modique somme de 13,50 € de l’époque (#jerangemessouvenirspendantleconfinement). Les White Stripes (et non Sripes comme sur mon billet collector !) présentaient leur troisième album White Blood Cells, le premier à avoir traversé l’Atlantique. Dans la salle strasbourgeoise pleine comme un œuf, j’ai rapidement...

Lire la suite
The White Stripes – De Stijl

(Sympathy For The Record Industry, 19 juin 2000) Le 6 mars 2002, à la Laiterie à Strasbourg, j’assistais au concert d’un groupe US émergent qui avait remis l’électricité sur le devant de la scène. Pour la modique somme de 13,50 € de l’époque (#jerangemessouvenirspendantleconfinement). Les White Stripes (et non Sripes comme sur mon billet collector !) présentaient leur troisième album White Blood Cells, le premier à avoir traversé l’Atlantique. Dans la salle strasbourgeoise pleine comme un œuf, j’ai rapidement...

Lire la suite

Mark Lanegan – Straight Songs Of Sorrow

Mark Lanegan – Straight Songs Of Sorrow

(Heavenly Recordings/PIAS, 8 mai 2020) On l’imagine sans peine, le passé de Mark Lanegan déborde de souvenirs pesants difficilement enfouis et de fantômes envahissants ne demandant qu’à ressurgir.  L’été dernier, il a décidé de s’y replonger courageusement en trempant la plume dans sa plaie, jamais vraiment cicatrisée. Un livre d’abord, suivi d’un disque, celui-ci, qui sortent presque conjointement. S’il jure que l’expérience n’a pas été cathartique, qu’elle n’a fait que réveiller ses démons plutôt que les exorciser, elle a en...

Lire la suite
Mark Lanegan – Straight Songs Of Sorrow

(Heavenly Recordings/PIAS, 8 mai 2020) On l’imagine sans peine, le passé de Mark Lanegan déborde de souvenirs pesants difficilement enfouis et de fantômes envahissants ne demandant qu’à ressurgir.  L’été dernier, il a décidé de s’y replonger courageusement en trempant la plume dans sa plaie, jamais vraiment cicatrisée. Un livre d’abord, suivi d’un disque, celui-ci, qui sortent presque conjointement. S’il jure que l’expérience n’a pas été cathartique, qu’elle n’a fait que réveiller ses démons plutôt que les exorciser, elle a en...

Lire la suite