King Gizzard & The Lizard Wizard – KG

King Gizzard & The Lizard Wizard – KG

(Flightless, 20 novembre 2020) Un de mes meilleurs amis était maqué à une époque avec une hôtesse de l’air roumaine. Un jour, celle-ci l’a emmené au mariage de son cousin. Dans la banlieue de Timisoara. Là-bas, en Roumanie. Mon ami me racontera par le menu ce qui s’avérera être une expérience des sens. Arrivé sur place, il débarque devant une fresque humaine ; la mariée, ronde et sucrée comme une chouquette version Balkans ; le marié, tout petit, le tiers du...

Lire la suite
King Gizzard & The Lizard Wizard – KG

(Flightless, 20 novembre 2020) Un de mes meilleurs amis était maqué à une époque avec une hôtesse de l’air roumaine. Un jour, celle-ci l’a emmené au mariage de son cousin. Dans la banlieue de Timisoara. Là-bas, en Roumanie. Mon ami me racontera par le menu ce qui s’avérera être une expérience des sens. Arrivé sur place, il débarque devant une fresque humaine ; la mariée, ronde et sucrée comme une chouquette version Balkans ; le marié, tout petit, le tiers du...

Lire la suite

Interview – Karkara

Interview – Karkara

C’est un peu par hasard que je suis tombé sur l’annonce de la sortie du nouvel album de Karkara, groupe garage de Toulouse, menant sa barque au gré de riffs fuzz parfois orientaux. En boucle depuis une semaine… J’ai donc eu envie d’en savoir un peu plus sur eux et Karim qui tient la six-cordes a accepté de jouer au jeu des questions-réponses. “Le plus dur, c’est de proposer quelques chose de beau et de complexe à la fois....

Lire la suite
Interview – Karkara

C’est un peu par hasard que je suis tombé sur l’annonce de la sortie du nouvel album de Karkara, groupe garage de Toulouse, menant sa barque au gré de riffs fuzz parfois orientaux. En boucle depuis une semaine… J’ai donc eu envie d’en savoir un peu plus sur eux et Karim qui tient la six-cordes a accepté de jouer au jeu des questions-réponses. “Le plus dur, c’est de proposer quelques chose de beau et de complexe à la fois....

Lire la suite

The Fuzztones – NYC

The Fuzztones – NYC

(Cleopatra, 16 octobre 2020) Les pisse-froid que j’ai pu lire diront que les Fuzztones se sont barrés de New York à peine sorti leur légendaire Lysergic Emanations pour rejoindre la cité des anges et que finalement, le groupe que l’on connait vient de Los Angeles. C’est vrai mais quid des racines ? Droit du sang oblige, nos Fuzztones sont légitimes pour nous livrer leur resucée de titres de groupes 70’s new-yorkais ou de ceux ayant muri à NYC pour le...

Lire la suite
The Fuzztones – NYC

(Cleopatra, 16 octobre 2020) Les pisse-froid que j’ai pu lire diront que les Fuzztones se sont barrés de New York à peine sorti leur légendaire Lysergic Emanations pour rejoindre la cité des anges et que finalement, le groupe que l’on connait vient de Los Angeles. C’est vrai mais quid des racines ? Droit du sang oblige, nos Fuzztones sont légitimes pour nous livrer leur resucée de titres de groupes 70’s new-yorkais ou de ceux ayant muri à NYC pour le...

Lire la suite

Black Rebel Motorcycle Club – Howl

Black Rebel Motorcycle Club – Howl

(The Echo Label, 22 août 2005) Parfois le succès conduit à l’audace plutôt qu’au statu quo. Alors qu’en 2005, Black Rebel Motorcycle Club surfait sur un début de carrière idéal avec deux premiers albums encensés (le 1er sans titre et Take Them On, On Your Own) et un statut de fers de lance du revival rock du début de millénaire, les américains décidaient de rompre cet élan sonique. Et sortaient ce Howl assez déroutant à l’époque et fleurant bon...

Lire la suite
Black Rebel Motorcycle Club – Howl

(The Echo Label, 22 août 2005) Parfois le succès conduit à l’audace plutôt qu’au statu quo. Alors qu’en 2005, Black Rebel Motorcycle Club surfait sur un début de carrière idéal avec deux premiers albums encensés (le 1er sans titre et Take Them On, On Your Own) et un statut de fers de lance du revival rock du début de millénaire, les américains décidaient de rompre cet élan sonique. Et sortaient ce Howl assez déroutant à l’époque et fleurant bon...

Lire la suite

The White Stripes – De Stijl

The White Stripes – De Stijl

(Sympathy For The Record Industry, 19 juin 2000) Le 6 mars 2002, à la Laiterie à Strasbourg, j’assistais au concert d’un groupe US émergent qui avait remis l’électricité sur le devant de la scène. Pour la modique somme de 13,50 € de l’époque (#jerangemessouvenirspendantleconfinement). Les White Stripes (et non Sripes comme sur mon billet collector !) présentaient leur troisième album White Blood Cells, le premier à avoir traversé l’Atlantique. Dans la salle strasbourgeoise pleine comme un œuf, j’ai rapidement...

Lire la suite
The White Stripes – De Stijl

(Sympathy For The Record Industry, 19 juin 2000) Le 6 mars 2002, à la Laiterie à Strasbourg, j’assistais au concert d’un groupe US émergent qui avait remis l’électricité sur le devant de la scène. Pour la modique somme de 13,50 € de l’époque (#jerangemessouvenirspendantleconfinement). Les White Stripes (et non Sripes comme sur mon billet collector !) présentaient leur troisième album White Blood Cells, le premier à avoir traversé l’Atlantique. Dans la salle strasbourgeoise pleine comme un œuf, j’ai rapidement...

Lire la suite