Fuzz – III

Fuzz – III

(In the Red, 23 octobre 2020) Fuzz revient en 2020 pour un troisième album en 7 ans. Presque une éternité pour le stakhanoviste Ty Segall que l’on retrouve ici à la batterie. Artisan en chef d’un des plus beaux albums des années 2010 (Manipulator en 2014), il assouvit avec ses 2 acolytes de Fuzz (Chad Ubovich et Charlie Moothart), une obsession pour un heavy rock des origines, bien gras (tendance 70’s, pas trop loin de Black Sabbath) mais non...

Lire la suite
Fuzz – III

(In the Red, 23 octobre 2020) Fuzz revient en 2020 pour un troisième album en 7 ans. Presque une éternité pour le stakhanoviste Ty Segall que l’on retrouve ici à la batterie. Artisan en chef d’un des plus beaux albums des années 2010 (Manipulator en 2014), il assouvit avec ses 2 acolytes de Fuzz (Chad Ubovich et Charlie Moothart), une obsession pour un heavy rock des origines, bien gras (tendance 70’s, pas trop loin de Black Sabbath) mais non...

Lire la suite

Hey Colossus – Dances / Curses

Hey Colossus – Dances / Curses

(Wrong Speed, 6 novembre 2020) De la nicotine, du valium, du vicodin, de la marijuana, de l’ecstasy, de l’alcool et un bon vieil album des Who. C’est à ce genre de cocktail que font penser les premières mesures du nouvel album des anglais de Hey Colossus. Un “Feel Good Hit Of The Summer”, en plein milieu de l’automne, qui a largement de quoi nous occuper jusqu’au printemps. Le moins que l’on puisse dire sur ce nouvel album est qu’il...

Lire la suite
Hey Colossus – Dances / Curses

(Wrong Speed, 6 novembre 2020) De la nicotine, du valium, du vicodin, de la marijuana, de l’ecstasy, de l’alcool et un bon vieil album des Who. C’est à ce genre de cocktail que font penser les premières mesures du nouvel album des anglais de Hey Colossus. Un “Feel Good Hit Of The Summer”, en plein milieu de l’automne, qui a largement de quoi nous occuper jusqu’au printemps. Le moins que l’on puisse dire sur ce nouvel album est qu’il...

Lire la suite

Computers Kill People – Destruction Derby EP

Computers Kill People – Destruction Derby EP

(Kernel Panic, 4 novembre 2020) Vu que j’ai eu de bonnes surprises avec les EP déjà chroniqués cette année (Cosse, Café Bizarre…), et que le dernier groupe parisien que j’ai découvert (Dakiniz) a bien accompagné mon confinement, il est finalement logique que je me penche sur l’EP d’un groupe parisien tout juste sous couvre-feu.La bonne nouvelle, c’est que Computers Kill People décide plutôt de jeter l’huile sur le feu. En à peine 20 minutes et 4 titres, le groupe...

Lire la suite
Computers Kill People – Destruction Derby EP

(Kernel Panic, 4 novembre 2020) Vu que j’ai eu de bonnes surprises avec les EP déjà chroniqués cette année (Cosse, Café Bizarre…), et que le dernier groupe parisien que j’ai découvert (Dakiniz) a bien accompagné mon confinement, il est finalement logique que je me penche sur l’EP d’un groupe parisien tout juste sous couvre-feu.La bonne nouvelle, c’est que Computers Kill People décide plutôt de jeter l’huile sur le feu. En à peine 20 minutes et 4 titres, le groupe...

Lire la suite

Tar Pond – Electric Protocol of Constant Madness

Tar Pond – Electric Protocol of Constant Madness

Qu’ils sont forts ces suisses ! Après Ventura et The Young Gods qui occupaient fièrement mon podium l’an passé, au tour de Tar Pond de se poser en candidat sérieux pour jouer les trouble-fêtes dans le classement final. Il est encore bien trop tôt pour se perdre en conjectures mais l’anti-supergroupe comme il aime à se définir, vient là de nous scier sur place en quatre petits titres. Anti-supergroupe, ça se tient puisque Tar Pond ne comptait dans ses...

Lire la suite
Tar Pond – Electric Protocol of Constant Madness

Qu’ils sont forts ces suisses ! Après Ventura et The Young Gods qui occupaient fièrement mon podium l’an passé, au tour de Tar Pond de se poser en candidat sérieux pour jouer les trouble-fêtes dans le classement final. Il est encore bien trop tôt pour se perdre en conjectures mais l’anti-supergroupe comme il aime à se définir, vient là de nous scier sur place en quatre petits titres. Anti-supergroupe, ça se tient puisque Tar Pond ne comptait dans ses...

Lire la suite

Mondo Generator – Fuck It

Mondo Generator – Fuck It

(Heavy Psych Sounds, 21/02/20) S’il est compliqué de chroniquer un groupe qui officie dans le rock 90s en 2020 sans citer ses illustres prédécesseurs, il l’est tout autant de parler de Nick Oliveri ou de son groupe Mondo Generator sans citer son impressionnant CV. Mais l’erreur de beaucoup de gens est de penser que Mondo Generator est le projet par défaut d’Oliveri, celui auquel il se consacre quand il n’est plus dans un groupe culte ou mythique. Car, mine...

Lire la suite
Mondo Generator – Fuck It

(Heavy Psych Sounds, 21/02/20) S’il est compliqué de chroniquer un groupe qui officie dans le rock 90s en 2020 sans citer ses illustres prédécesseurs, il l’est tout autant de parler de Nick Oliveri ou de son groupe Mondo Generator sans citer son impressionnant CV. Mais l’erreur de beaucoup de gens est de penser que Mondo Generator est le projet par défaut d’Oliveri, celui auquel il se consacre quand il n’est plus dans un groupe culte ou mythique. Car, mine...

Lire la suite