Chris Brokaw – Puritan

Chris Brokaw – Puritan

(12XU, 15 janvier 2021) C’est un fait avéré, Chris Brokaw ne court pas après la reconnaissance. Et pourtant, après trois décennies de musique au compteur, le multi-instrumentiste n’a plus rien à prouver quant à son talent et son apport au rock indépendant américain. Membre constitutif de deux monuments musicaux estampillés nineties, Come et Codeine, mais aussi d’un joyau des années 2000, The New Year (né sur les cendres de Bedhead), Chris Brokaw a traîné baguettes et guitare dans nombre...

Lire la suite
Chris Brokaw – Puritan

(12XU, 15 janvier 2021) C’est un fait avéré, Chris Brokaw ne court pas après la reconnaissance. Et pourtant, après trois décennies de musique au compteur, le multi-instrumentiste n’a plus rien à prouver quant à son talent et son apport au rock indépendant américain. Membre constitutif de deux monuments musicaux estampillés nineties, Come et Codeine, mais aussi d’un joyau des années 2000, The New Year (né sur les cendres de Bedhead), Chris Brokaw a traîné baguettes et guitare dans nombre...

Lire la suite

Tago Mago de CAN a 50 ans. Chronique

Tago Mago de CAN a 50 ans. Chronique

(United Artists, février 1971) Il est une idée reçue assez tenace selon laquelle CAN produisait une musique arty des plus ennuyeuses. Brisons tout cela en deux d’emblée : CAN parle autant à l’intellect qu’il fait frétiller nos guiboles et remuer nos têtes. Yes they CAN! À l’image de la pochette, ça bouillonne là-dedans. Et dès l’inaugural “Paperhouse”, ça ne demande qu’à groover. Un max. Non sans une once de mélancolie, annonciatrice de la folie à venir. Mais on n’est...

Lire la suite
Tago Mago de CAN a 50 ans. Chronique

(United Artists, février 1971) Il est une idée reçue assez tenace selon laquelle CAN produisait une musique arty des plus ennuyeuses. Brisons tout cela en deux d’emblée : CAN parle autant à l’intellect qu’il fait frétiller nos guiboles et remuer nos têtes. Yes they CAN! À l’image de la pochette, ça bouillonne là-dedans. Et dès l’inaugural “Paperhouse”, ça ne demande qu’à groover. Un max. Non sans une once de mélancolie, annonciatrice de la folie à venir. Mais on n’est...

Lire la suite

3-Way Tie des Minutemen a 35 ans. Chronique

3-Way Tie des Minutemen a 35 ans. Chronique

(SST, décembre 1985) – You’re not Eskimo.– No, I’m not Eskimo. La rencontre entre D Boon et Mike Watt fait partie de la légende et l’on repense souvent, avec émotion, à la scène d’ouverture du documentaire We Jam Econo, où l’on voit le fameux bassiste en chemise à carreaux l’évoquer, la voix tordue de sanglots… Pour beaucoup, The Minutemen incarnent l’idéal du groupe intègre, ouvert sur le monde, éclectique, sans barrières ni concessions. Tout au long de leur carrière,...

Lire la suite
3-Way Tie des Minutemen a 35 ans. Chronique

(SST, décembre 1985) – You’re not Eskimo.– No, I’m not Eskimo. La rencontre entre D Boon et Mike Watt fait partie de la légende et l’on repense souvent, avec émotion, à la scène d’ouverture du documentaire We Jam Econo, où l’on voit le fameux bassiste en chemise à carreaux l’évoquer, la voix tordue de sanglots… Pour beaucoup, The Minutemen incarnent l’idéal du groupe intègre, ouvert sur le monde, éclectique, sans barrières ni concessions. Tout au long de leur carrière,...

Lire la suite

Chokebore – A Taste For Bitters (rééd.)

Chokebore – A Taste For Bitters (rééd.)

(Amphetamine Reptile, 8 octobre 1996Rééd : Vicious Circle, déc. 2020) Gloire soit rendu à Vicious Circle, le label bordelais qui accueille en son sein Troy von Balthazar, et poursuit son œuvre de restauration de la discographie de son ancien groupe indispensable Chokebore, auparavant introuvable en vinyle sans sacrifier une partie de son anatomie. Après Motionless et Anything Near Water, c’est désormais A Taste For Bitters qui a les honneurs d’une réédition, en version « normale » ou vert aux éclats orange...

Lire la suite
Chokebore – A Taste For Bitters (rééd.)

(Amphetamine Reptile, 8 octobre 1996Rééd : Vicious Circle, déc. 2020) Gloire soit rendu à Vicious Circle, le label bordelais qui accueille en son sein Troy von Balthazar, et poursuit son œuvre de restauration de la discographie de son ancien groupe indispensable Chokebore, auparavant introuvable en vinyle sans sacrifier une partie de son anatomie. Après Motionless et Anything Near Water, c’est désormais A Taste For Bitters qui a les honneurs d’une réédition, en version « normale » ou vert aux éclats orange...

Lire la suite

Chaos E.T. Sexual – Only Human Crust

Chaos E.T. Sexual – Only Human Crust

(Chien Noir, 20 novembre 2020) Il est des disques capables de vous happer dès les premières minutes et qui se démarquent d’emblée du commun des albums. Only Human Crust de Chaos E.T. Sexual en fait partie.Du gangsta doom. Ce sont eux qui le disent et même iTunes a pris le pli. Doom indéniablement, tant les riffs sont lourds et écrasants. Pour l’appellation gangsta, à l’exception de beats hip hop fréquents, il faut un peu plus d’imagination. Ça tombe bien,...

Lire la suite
Chaos E.T. Sexual – Only Human Crust

(Chien Noir, 20 novembre 2020) Il est des disques capables de vous happer dès les premières minutes et qui se démarquent d’emblée du commun des albums. Only Human Crust de Chaos E.T. Sexual en fait partie.Du gangsta doom. Ce sont eux qui le disent et même iTunes a pris le pli. Doom indéniablement, tant les riffs sont lourds et écrasants. Pour l’appellation gangsta, à l’exception de beats hip hop fréquents, il faut un peu plus d’imagination. Ça tombe bien,...

Lire la suite

Neil Young & The Crazy Horse – Zuma

Neil Young & The Crazy Horse – Zuma

Pas simple de débuter une chronique quand on s’attaque à l’œuvre d’un des plus grands guitaristes et songwriters de l’histoire du Rock. Neil Young est en activité depuis les années 60 (!) et je serais bien incapable de prétendre maîtriser son œuvre totalement. Je crois même n’avoir pas encore débuté l’écoute de ces albums de la décennie 1980 (on me dit dans l’oreillette que ce n’est pas trop grave). Mais depuis qu’un certain Kurt Cobain m’a mis sur sa...

Lire la suite
Neil Young & The Crazy Horse – Zuma

Pas simple de débuter une chronique quand on s’attaque à l’œuvre d’un des plus grands guitaristes et songwriters de l’histoire du Rock. Neil Young est en activité depuis les années 60 (!) et je serais bien incapable de prétendre maîtriser son œuvre totalement. Je crois même n’avoir pas encore débuté l’écoute de ces albums de la décennie 1980 (on me dit dans l’oreillette que ce n’est pas trop grave). Mais depuis qu’un certain Kurt Cobain m’a mis sur sa...

Lire la suite

Cypress Hill – Temples Of Boom

Cypress Hill – Temples Of Boom

(Ruffhouse, 31 octobre 1995) « Once again the powers of the herb open up the mind, seek deep inside, tell me what you find ».C’est par ces mots que s’ouvre Temples Of Boom. Les pouvoirs de l’herbe, Cypress Hill les connait mieux que quiconque mais en 1995, alors qu’ils sont au sommet après avoir vendu Black Sunday par camions, les substances psychotropes vont leur ouvrir de nouvelles portes de la perception. Le Hill ne voit plus d’éléphants roses, il aperçoit des...

Lire la suite
Cypress Hill – Temples Of Boom

(Ruffhouse, 31 octobre 1995) « Once again the powers of the herb open up the mind, seek deep inside, tell me what you find ».C’est par ces mots que s’ouvre Temples Of Boom. Les pouvoirs de l’herbe, Cypress Hill les connait mieux que quiconque mais en 1995, alors qu’ils sont au sommet après avoir vendu Black Sunday par camions, les substances psychotropes vont leur ouvrir de nouvelles portes de la perception. Le Hill ne voit plus d’éléphants roses, il aperçoit des...

Lire la suite

PJ Harvey – Stories From The City, Stories From The Sea

PJ Harvey – Stories From The City, Stories From The Sea

(Island, 24 octobre 2000) Il y a finalement peu de disques que je me souviens précisément avoir achetés. Stories From The City, Stories From The Sea (SFTCSFTS ci-après) en fait partie. Je l’ai acheté le même jour que Kid A à la Fnac de Créteil entre deux cours à l’université. À cette époque, je n’écoutais presque plus de pop. Âgé d’une vingtaine d’années, j’absorbais la musique par tranches et en très grande quantité. La tranche que je m’étais envoyée...

Lire la suite
PJ Harvey – Stories From The City, Stories From The Sea

(Island, 24 octobre 2000) Il y a finalement peu de disques que je me souviens précisément avoir achetés. Stories From The City, Stories From The Sea (SFTCSFTS ci-après) en fait partie. Je l’ai acheté le même jour que Kid A à la Fnac de Créteil entre deux cours à l’université. À cette époque, je n’écoutais presque plus de pop. Âgé d’une vingtaine d’années, j’absorbais la musique par tranches et en très grande quantité. La tranche que je m’étais envoyée...

Lire la suite

Radiohead – Kid A

Radiohead – Kid A

(Parlophone, 2 Octobre 2000) Avec le temps qui passe, on mesure la chance d’être les contemporains de certains artistes tout au long de leur carrière. À l’heure de fêter les 20 ans de Kid A, le 4e album de Radiohead, groupe toujours en activité – et dont on attend fébrilement, derrière chaque post ou tweet, une grande annonce – on se remémore, un sourire au coin des lèvres et avec une pointe de nostalgie, le parcours singulier du quintet...

Lire la suite
Radiohead – Kid A

(Parlophone, 2 Octobre 2000) Avec le temps qui passe, on mesure la chance d’être les contemporains de certains artistes tout au long de leur carrière. À l’heure de fêter les 20 ans de Kid A, le 4e album de Radiohead, groupe toujours en activité – et dont on attend fébrilement, derrière chaque post ou tweet, une grande annonce – on se remémore, un sourire au coin des lèvres et avec une pointe de nostalgie, le parcours singulier du quintet...

Lire la suite

Sonic Youth – Washing Machine

Sonic Youth – Washing Machine

(DGC, 26 septembre 1995) Hasard du calendrier, on fête les 25 ans du Washing Machine de Sonic Youth le lendemain de la sortie d’un nouvel album solo de Thurston Moore (#devinezquilechronique). Idéal pour se rappeler que ce groupe fut bien plus que la somme de ces brillantes individualités. Au-delà d’une carrière au long cours exemplaire, chaque album du quatuor mérite (toujours) que l’on s’y attarde. Après une première partie de 90’s glorieuse, portée par le souffle de l’explosion du...

Lire la suite
Sonic Youth – Washing Machine

(DGC, 26 septembre 1995) Hasard du calendrier, on fête les 25 ans du Washing Machine de Sonic Youth le lendemain de la sortie d’un nouvel album solo de Thurston Moore (#devinezquilechronique). Idéal pour se rappeler que ce groupe fut bien plus que la somme de ces brillantes individualités. Au-delà d’une carrière au long cours exemplaire, chaque album du quatuor mérite (toujours) que l’on s’y attarde. Après une première partie de 90’s glorieuse, portée par le souffle de l’explosion du...

Lire la suite