Valse Noot – Utter Contempt

Valse Noot – Utter Contempt

(Atypeek music/Ideal Crash/Vollmer industries/Super apes/French wine/offoron, 22 janvier 2021) En toute honnêteté, bien qu’amateur de noise rock (vous aviez dû le remarquer), je tâche de ne pas en abuser car je demeure un grand sensible. Se faire cogner dessus sans relâche, ce n’est pas déplaisant mais ça use. Il me faut des surprises, des mélodies, du pas de côté, de l’exaltation, de l’embardée tordue. Et certaines brutes épaisses l’oublient parfois un peu vite. Ou se disent qu’il suffit de...

Lire la suite
Valse Noot – Utter Contempt

(Atypeek music/Ideal Crash/Vollmer industries/Super apes/French wine/offoron, 22 janvier 2021) En toute honnêteté, bien qu’amateur de noise rock (vous aviez dû le remarquer), je tâche de ne pas en abuser car je demeure un grand sensible. Se faire cogner dessus sans relâche, ce n’est pas déplaisant mais ça use. Il me faut des surprises, des mélodies, du pas de côté, de l’exaltation, de l’embardée tordue. Et certaines brutes épaisses l’oublient parfois un peu vite. Ou se disent qu’il suffit de...

Lire la suite

Cloud Nothings – The Shadow I Remember

Cloud Nothings – The Shadow I Remember

(Carpark, 26 février 2021) “Les années se suivent et se ressemblent“*, chantait Joe Dassin. Bon, on voit qu’il n’a pas vécu jusqu’en 2020, mais là n’est pas la question. En revanche, on pourrait tout à fait se demander si le Joe n’était pas fan de Cloud Nothings, parce que ses paroles pourraient tout à fait s’appliquer au groupe de Dylan Baldi.Après une dizaine d’années de carrière, ils sortent à présent leur neuvième album, ce qui donne une moyenne assez...

Lire la suite
Cloud Nothings – The Shadow I Remember

(Carpark, 26 février 2021) “Les années se suivent et se ressemblent“*, chantait Joe Dassin. Bon, on voit qu’il n’a pas vécu jusqu’en 2020, mais là n’est pas la question. En revanche, on pourrait tout à fait se demander si le Joe n’était pas fan de Cloud Nothings, parce que ses paroles pourraient tout à fait s’appliquer au groupe de Dylan Baldi.Après une dizaine d’années de carrière, ils sortent à présent leur neuvième album, ce qui donne une moyenne assez...

Lire la suite

Indigo Sparke – Echo

Indigo Sparke – Echo

(Sacred Bones, 19 février 2021) Pour son premier album, Indigo Sparke ne s’embarrasse d’aucune timidité, d’aucune fausse modestie, pas plus qu’elle ne laisse de place au doute quant au rôle qu’elle entend jouer à l’avenir dans ce théâtre de l’absurde qu’est le paysage musical international. Désormais, son futur se conjuguera avec elle, et elle y tiendra une place de premier plan, en pleine lumière, au centre de la scène, en habit rouge.Echo impressionne immédiatement, par le mélange étonnant d’autorité et...

Lire la suite
Indigo Sparke – Echo

(Sacred Bones, 19 février 2021) Pour son premier album, Indigo Sparke ne s’embarrasse d’aucune timidité, d’aucune fausse modestie, pas plus qu’elle ne laisse de place au doute quant au rôle qu’elle entend jouer à l’avenir dans ce théâtre de l’absurde qu’est le paysage musical international. Désormais, son futur se conjuguera avec elle, et elle y tiendra une place de premier plan, en pleine lumière, au centre de la scène, en habit rouge.Echo impressionne immédiatement, par le mélange étonnant d’autorité et...

Lire la suite

Chris Brokaw – Puritan

Chris Brokaw – Puritan

(12XU, 15 janvier 2021) C’est un fait avéré, Chris Brokaw ne court pas après la reconnaissance. Et pourtant, après trois décennies de musique au compteur, le multi-instrumentiste n’a plus rien à prouver quant à son talent et son apport au rock indépendant américain. Membre constitutif de deux monuments musicaux estampillés nineties, Come et Codeine, mais aussi d’un joyau des années 2000, The New Year (né sur les cendres de Bedhead), Chris Brokaw a traîné baguettes et guitare dans nombre...

Lire la suite
Chris Brokaw – Puritan

(12XU, 15 janvier 2021) C’est un fait avéré, Chris Brokaw ne court pas après la reconnaissance. Et pourtant, après trois décennies de musique au compteur, le multi-instrumentiste n’a plus rien à prouver quant à son talent et son apport au rock indépendant américain. Membre constitutif de deux monuments musicaux estampillés nineties, Come et Codeine, mais aussi d’un joyau des années 2000, The New Year (né sur les cendres de Bedhead), Chris Brokaw a traîné baguettes et guitare dans nombre...

Lire la suite

The Besnard Lakes are The Last of the Great Thunderstorm Warnings

The Besnard Lakes are The Last of the Great Thunderstorm Warnings

(Fat Cat, 29 janvier 2021) Je n ’avais pas vu arriver ce nouvel album des canadiens de The Besnard Lakes. J’avais même carrément zappé leurs deux derniers essais. Sans doute pour éviter la probable (?) déception de succéder aux majestueux The Besnard Lakes are The Dark Horse (2007) et The Besnard Lakes are The Roaring Night (2010, celui-là je l’aime fort). Des albums que je réécoute très régulièrement comme des classiques, tant ce mélange de (post)-rock psyché et de...

Lire la suite
The Besnard Lakes are The Last of the Great Thunderstorm Warnings

(Fat Cat, 29 janvier 2021) Je n ’avais pas vu arriver ce nouvel album des canadiens de The Besnard Lakes. J’avais même carrément zappé leurs deux derniers essais. Sans doute pour éviter la probable (?) déception de succéder aux majestueux The Besnard Lakes are The Dark Horse (2007) et The Besnard Lakes are The Roaring Night (2010, celui-là je l’aime fort). Des albums que je réécoute très régulièrement comme des classiques, tant ce mélange de (post)-rock psyché et de...

Lire la suite

Mogwai – As The Love Continues

Mogwai – As The Love Continues

(Rock Action, 19 février 2021) Bon, alors, que vaut-il, ce dixième album de Mogwai ? Je paraphraserai l’un de mes chroniqueurs préférés – et néanmoins ami – en disant que Mogwai est un de ces groupes dont on n’attend plus le vin nouveau, mais plutôt un cru dont on essaiera de juger s’il est bon, très bon ou grand. Il faut dire qu’en l’espace de vingt-cinq ans, presque rien n’a changé chez ce groupe. Barry Burns est arrivé avec le...

Lire la suite
Mogwai – As The Love Continues

(Rock Action, 19 février 2021) Bon, alors, que vaut-il, ce dixième album de Mogwai ? Je paraphraserai l’un de mes chroniqueurs préférés – et néanmoins ami – en disant que Mogwai est un de ces groupes dont on n’attend plus le vin nouveau, mais plutôt un cru dont on essaiera de juger s’il est bon, très bon ou grand. Il faut dire qu’en l’espace de vingt-cinq ans, presque rien n’a changé chez ce groupe. Barry Burns est arrivé avec le...

Lire la suite

Aalborg – And This Is How…

Aalborg – And This Is How…

(Araki/Atypeek/Juggernoise, 17 février 2021) Personne n’a oublié Untitled With Drums et son formidable Hollow sorti l’an passé, n’est-ce pas ? On vous en voudrait. Et bien, revoilà deux des membres, associés à ceux de Niandra Lades et Birmingham, pour un projet tout frais, qui se veut plus aérien. Si Untitled With Drums proposait un post-hardcore nerveux évoquant par instants Slint ou Deftones, Aalborg les rapproche davantage d’un Low ou Codeine, du genre qui prend bieeeen son temps pour déployer...

Lire la suite
Aalborg – And This Is How…

(Araki/Atypeek/Juggernoise, 17 février 2021) Personne n’a oublié Untitled With Drums et son formidable Hollow sorti l’an passé, n’est-ce pas ? On vous en voudrait. Et bien, revoilà deux des membres, associés à ceux de Niandra Lades et Birmingham, pour un projet tout frais, qui se veut plus aérien. Si Untitled With Drums proposait un post-hardcore nerveux évoquant par instants Slint ou Deftones, Aalborg les rapproche davantage d’un Low ou Codeine, du genre qui prend bieeeen son temps pour déployer...

Lire la suite

Tago Mago de CAN a 50 ans. Chronique

Tago Mago de CAN a 50 ans. Chronique

(United Artists, février 1971) Il est une idée reçue assez tenace selon laquelle CAN produisait une musique arty des plus ennuyeuses. Brisons tout cela en deux d’emblée : CAN parle autant à l’intellect qu’il fait frétiller nos guiboles et remuer nos têtes. Yes they CAN! À l’image de la pochette, ça bouillonne là-dedans. Et dès l’inaugural “Paperhouse”, ça ne demande qu’à groover. Un max. Non sans une once de mélancolie, annonciatrice de la folie à venir. Mais on n’est...

Lire la suite
Tago Mago de CAN a 50 ans. Chronique

(United Artists, février 1971) Il est une idée reçue assez tenace selon laquelle CAN produisait une musique arty des plus ennuyeuses. Brisons tout cela en deux d’emblée : CAN parle autant à l’intellect qu’il fait frétiller nos guiboles et remuer nos têtes. Yes they CAN! À l’image de la pochette, ça bouillonne là-dedans. Et dès l’inaugural “Paperhouse”, ça ne demande qu’à groover. Un max. Non sans une once de mélancolie, annonciatrice de la folie à venir. Mais on n’est...

Lire la suite

DISCO EXPRESS #8 : Fugazi

DISCO EXPRESS #8 : Fugazi

À l’opposé de notre rubrique sobrement intitulée « discographies » qui se veut objective, exhaustive et documentée, nous avons choisi ici de vous résumer chaque mois des discographies avec concision, après une seule réécoute (quand ce n’est pas la première !) de chacun des disques. Des avis tranchés, des écrits spontanés, plus ou moins argumentés avec une bonne dose de mauvaise foi et d’amateurisme. Cause hey, this is just music! Emma Goldman a dit : “Ce n’est pas ma...

Lire la suite
DISCO EXPRESS #8 : Fugazi

À l’opposé de notre rubrique sobrement intitulée « discographies » qui se veut objective, exhaustive et documentée, nous avons choisi ici de vous résumer chaque mois des discographies avec concision, après une seule réécoute (quand ce n’est pas la première !) de chacun des disques. Des avis tranchés, des écrits spontanés, plus ou moins argumentés avec une bonne dose de mauvaise foi et d’amateurisme. Cause hey, this is just music! Emma Goldman a dit : “Ce n’est pas ma...

Lire la suite

Goat Girl – On All Fours

Goat Girl – On All Fours

(Rough Trade, 29 janvier 2021) J’ai découvert Goat Girl il y a quelques années en lisant le magazine Q au retour d’un séjour à Londres. J’ai tout de suite trouvé ces cousines londoniennes de la slackeuse australienne Courtney Barnett enthousiasmantes, avec leur post-punk gouailleur et un peu mal peigné, un humour absurde typiquement british et une fausse quiétude cachant une envie d’envoyer du lourd. Avec deux très bons singles à son actif, « Scum » et « The Man », le groupe semblait...

Lire la suite
Goat Girl – On All Fours

(Rough Trade, 29 janvier 2021) J’ai découvert Goat Girl il y a quelques années en lisant le magazine Q au retour d’un séjour à Londres. J’ai tout de suite trouvé ces cousines londoniennes de la slackeuse australienne Courtney Barnett enthousiasmantes, avec leur post-punk gouailleur et un peu mal peigné, un humour absurde typiquement british et une fausse quiétude cachant une envie d’envoyer du lourd. Avec deux très bons singles à son actif, « Scum » et « The Man », le groupe semblait...

Lire la suite