Tops albums 2022 par Adolina, Fontanarosa, Nwar et TH Da Freak

Publié par le 11 janvier 2023 dans Non classé, Tops Albums

Chaque année, après les tops albums de la rédaction et ceux détaillés des rédacteurs, nous donnons la parole à des artistes dont les albums ont été plébiscités pour qu’ils évoquent à leur tour leurs disques de l’année.

Place aux tops d’Adolina dont le magnifique Imago nous a bien secoués, de deux groupes Howlin Banana, Fontanarosa et TH Da Freak qui nous ont livré avec Are You There? et Coyote deux disques indie rock remarquablement troussés et se sont fendus de commentaires fort inspirés et inspirants et enfin du duo Nwar, auteur d’un Beyond the Sun aussi terriblement plombant que captivant.

Le top d’Olivier (guitare-chant) d’Adolina

Codeine – Dessau (chronique)

Broadcast – Maida Vale Sessions

Meat Wave – Malign Hex (chronique)

Billy Woods – Aethiopes

Enablers – Some Gift

A Tribute to Ryuchi Sakamoto : To the Moon and Back

Jeff Parker – Mondays at the Enfield Tennis Academy

Cave In – Heavy Pendulum

Fleuves noirs – Respecte toi (chronique)

Chat Pile – God’s Country (chronique)

Le top de Paul (guitare-chant) de Fontanarosa

Je sais pas si c’est mes albums préférés de 2022 mais j’ai été très attiré par la lumière qu’ils dégagent. Plutôt que de tenter de les décrire, je vais essayer de retrouver un moment et un lieu qui me semble adéquat pour les écouter.

Cela dit je vais quand même faire un classement parce que j’adore le suspens post-MTV de ce genre de papier !

5/ Dead Meadow – Force Form Free (chronique)
A écouter au froid, en marchant dans la ville au casque vers 18h, en décembre et en semaine. Juste avant d’aller chercher son bébé chez la nounou.

4/ Jake Xerxes Fusell – Good and Green Again
Très cool dans un salon à la montagne entre 17h et 18h un samedi en janvier, petit feu ? Pantoufles ? Thé ? Peut-être un peu cliché pour la folk mais perso j’ai deux albums qui font ça bien : After the Gold Rush de Neil Young et celui-ci.

3/ Daniel Rossen – You Belong There 
Nickel entre 15h et 17h, un jour de semaine en octobre, sur la nationale vers Gap depuis Grenoble.

2/ The Smile – A Light for Attracting Attention (chronique)
A écouter sur une autoroute un samedi du mois d’août en fin d’aprem (18h). En revenant de la région des lacs en Italie.

1/ Weyes Blood – And in the Darkness, Hearts Aglow 
A écouter au casque en ville vers 9h30-10h un dimanche de décembre, un petit café ouvert quelque part et hop c’est la magie de noël.

Le top de Nwar

5/ Birds in Row – Gris Klein

4/ Elder – Innate Passage

3/ Cult of Luna – The Long Road North (chronique)

2/ The Beths – Expert in a Dying Field

1/ Enablers – Some Gift

Le top de Thoineau (guitare-chant) de Th Da Freak

5/ Mo TroperMTV
Mo Troper, c’est un artiste de Portland donc tu vois direct que l’indie rock harmonique et la power pop sont des trucs ancrés chez lui avec de belles mélodies partout. Cet album est une petite claque mega lo-fi qui me fait penser à ce que peut faire mon frère Rémi qui fait la guitare dans le groupe, avec son projet Animalmore. Ça part dans tous les sens, c’est pitché, y’a des interventions de guitares à foison, bref, difficile à décrire, c’est de la balle.

4/ Chat Pile – God’s Country (chronique)
Quentin, le batteur de TH qui est un amateur de musiques plutôt darkos, a mis cet album dans le van il y a pas très longtemps et j’avoue, j’ai pris une grosse claque ! C’est du sludge metal / noise rock extrêmement bien senti, pas du tout cringe et avec une prod’ des enfers style true grunge de la fin des années 80, genre TAD mais en beaucoup plus cursed. Abusé !

3/ Mx Lonely – Cadonia
Mx Lonely est le nouveau groupe d’un de mes musiciens préférés, Jake Harms, que j’ai découvert en 2014 avec son premier groupe What Moon Things. Je trouve que Cadonia est l’album qui se rapproche le plus de ce que j’avais adoré chez What Moon Things : des sons gothiques, des murs de son heavy shoegaze, une batterie utilisant rarement les cymbales. Sur cet album, il y a un côté punk (ou post-punk comme vous voulez) qui me fait sentir cool un peu comme quand j’écoute Nirvana !

2/ MNNQNS – The Second Principle
Que dire ! Album audacieux, inventif, noisy, pop, prod’ parfaite, thème génial et j’adore la manière dont le groupe a sorti cet album : enregistré très rapidement et dans les bacs vraiment très peu de mois plus tard. Encore bravo les copains !

1/ Kurt Vile – (watch my moves)
Je pensais pas que j’allais devenir un Vile-head quand j’ai découvert cet artiste il y a quelques années. J’aimais bien mais sans plus, du coup quand j’ai lancé le dernier Kurt Vile, je m’attendais à rien. Et là, je sais pas j’ai été envahi d’un sentiment de sérénité mais vraiment abusé. Cet album est un calmant ! Il met dans une humeur vraiment particulière, c’est mélancolique mais tout va bien. Il m’a énormément inspiré pour les morceaux que j’ai composé pendant l’enregistrement de mon dernier album et je crois qu’inconsciemment j’avais envie de reproduire cette ambiance. Le morceau « Mount Airy Hill (Way Gone) » figure d’ailleurs désormais sur ma playlist spotify « Sounds Of My Funeral » que vous pouvez retrouver ici. C’est la playlist qui passera lors de mon enterrement. RIP.

Tous nos tops depuis le début de l’ère jurassique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *