PLAYLIST – Hommage à Florian Schneider (Kraftwerk)

PLAYLIST – Hommage à Florian Schneider (Kraftwerk)

Le monde de la musique vient encore de perdre un des siens, un pionnier des musiques électroniques, multi-instrumentiste hors pair, spécialiste de la flûte et du vocoder. L’un des hérauts du Krautrock, cette appellation générique quelque peu fourre-tout donnée à la scène allemande expérimentale, tous styles confondus, des années 70 (Klaus Schulze, Ash Ra Tempel, Tangerine Dream, Can, Neu!, Faust, Amon Düül II, etc.). Florian Schneider était surtout, avec Ralf Hütter, l’une des deux “âmes fantômes” dans la matrice Kraftwerk, dès leurs débuts en 1970 avec les “trois albums de chauffe” enregistrés par Conny Plank et volontairement écartés du “catalogue officiel” (Kraftwerk, Kraftwerk 2 et Ralf und Florian), puis au sein d’un quatuor enfin stable (pour le moment !), en compagnie de Wolfgang Flür et Karl Bartos. Après plusieurs décennies et de nombreux tubes planétaires, Kraftwerk reviendra sur le devant de la scène avec Tour De France Soundtracks (en 2003), album rendant hommage à une autre de leurs passions : le vélo. Une tournée mondiale s’ensuivra, cristallisée dans le CD/DVD Minimum-Maximum, et marquera parmi les dernières contributions de Florian à l’entité Kraftwerk, avant son départ officiel en 2009. Le musicien reviendra aux affaires spontanément et sous son nom, vers 2015, avec le morceau “Stop Plastic Pollution”. Pour rendre un dernier hommage à “l’homme machine”, voici une playlist de vingt morceaux piochés à même le Catalogue et agrémentée de deux surprises, “V-2 Schneider”, le morceau tribute de Bowie issu de Heroes et la reprise de “The Model” par Big Black (parce qu’on est sur Exit Musik quand même !). Maintenant place aux rythmiques motorik, aux synthés délicieusement rétros et la mélancolie robotique ! Julien...

Lire la suite

PLAYLIST – Hommage à John Prine

PLAYLIST – Hommage à John Prine

John Prine aura lutté jusqu’au bout.  On le savait atteint d’un cancer depuis la fin des années 90, maladie qui avait altéré le ton de sa voix. Pourtant la légende de la folk américaine continuait coûte que coûte, en composant de nouveaux morceaux et en les jouant sur scène, toujours avec classe et générosité. Encore récemment, il tournait en France et laissait un souvenir impérissable aux spectateurs éblouis du Café de la Danse. Seulement, le Covid-19 – oui, vous savez bien, ce satané virus qui nous pourrit la vie – sera passé par là, et après plus d’une semaine de long combat, John nous a quittés… Que dire après cela ? Quel hommage écrire ? Sinon célébrer sa mémoire en musique, sans emphase mal placée, simplement avec vingt morceaux entre classiques indémodables, performances live de toutes époques et nouveaux morceaux issus de son dernier album The Tree of Forgiveness. Julien Savès « Make me an angel that flies from Montgomery Make me a poster of an old rodeoJust give me one thing that I can hold on toTo believe in this living is just a hard way to...

Lire la suite

PLAYLIST – Fountains Of Wayne en 20 morceaux

PLAYLIST – Fountains Of Wayne en 20 morceaux

On apprenait la semaine dernière avec beaucoup de surprise et de tristesse le décès d’Adam Schlesinger, ce qui m’a donné envie de me replonger dans la discographie de Fountains Of Wayne. Vous pouvez toujours commencer par leur tube le plus connu (du moins outre-Atlantique), “Stacy’s Mom”, mais vu que c’est un de ceux qui me plait le moins, je vous propose une alternative de 20 titres avec des singles et des choses un peu plus discrètes glanées sur leurs 5 albums. Bonne écoute...

Lire la suite

PLAYLIST – Hommage à Andrew Weatherall

PLAYLIST – Hommage à Andrew Weatherall

DJ émérite, remixeur star, producteur inspiré (Screamadelica, faut-il le rappeler ?), Andrew Weatherall a eu de multiples vies (quitte à brouiller les pistes et perdre ses fans en chemin) mais il obéissait toujours au même credo : marier les musiques, mélanger les cultures et dynamiter les conventions. C’était un inlassable pourfendeur d’œillères, l’un des meilleurs représentants d’une approche culturelle purement anglaise qui consiste à casser toute barrière, chapelle ou convenance propre à un genre musical, et embrasser le vaste éventail des possibilités pour imaginer une nouvelle voie. À travers vingt morceaux de choix, nous avons souhaité célébrer cette grande figure de la musique anglaise depuis le début des années 90, et explorer ses multiples entités (The Sabres of Paradise au sein de Warp, Two Lone Swordsmen, The Asphodells, etc.), sa carrière solo et quelques-uns de ses remix les plus habiles. En toute fin, l’un des derniers « coups » d’éclat récents de Jah Wobble, avec des membres de Public Image Limited, Killing Joke et The Pop Group, un titre directement inspiré par le Brexit sur lequel a collaboré Andrew. Il est largement préférable de lire cette playlist via youtube, la plupart des morceaux n’étant pas disponibles sur les autres lecteurs. Julien...

Lire la suite

PLAYLIST – Rage Against The Machine en 20 morceaux

PLAYLIST – Rage Against The Machine en 20 morceaux

Après avoir canardé les 90’s avec un son révolutionnaire, fusion rap rock maintes fois imitée mais jamais égalée, Rage Against The Machine revient pour une série de concerts. Au fond, peu importe la motivation, qu’elle soit purement financière (on n’a pas envie d’y croire mais on n’est pas totalement crédules…) ou bien pour réveiller un peu notre âme contestataire (on y croit) à l’heure où les politiques ruinent notre planète, sans que ça émeuve outre mesure… Le plus important, c’est de pouvoir vibrer à nouveau aux riffs jouissifs de Morello, au groove dantesque de Wilk/Commerford et au flow survolté de De La Rocha. Rendez-vous est donc fixé au 1er septembre à Saint Cloud (92) pour le Festival Rock En Seine. Et pour vous y préparer au mieux, retour en 20 morceaux sur les titres les plus marquants de leur discographie. Tous nos articles sur Rage Against The Machine Toutes nos playlists best...

Lire la suite

PLAYLIST – Jason Molina en 20 morceaux

PLAYLIST – Jason Molina en 20 morceaux

Jason Molina était un véritable passionné. Durant son court passage sur terre, il n’a eu de cesse de produire, sous son propre nom ou au sein de Songs:Ohia et Magnolia Electric Co., nous offrant quantité d’œuvres profondes, habitées et intemporelles. Des compositions d’une intensité rare à même de vous toucher au plus profond de votre âme. Ses textes mélancoliques révèlent un être complexe, torturé, dépressif, brûlé par l’amour. Alors que Josephine, son dernier album avec Magnolia Electric Co. vient de fêter ses 10 ans, et quelques mois après la réédition prestigieuse de l’un de ses albums majeurs, The Lioness, nous tenions à lui rendre hommage en compilant 20 morceaux incontournables extraits du précieux héritage légué par cet artiste ô combien attachant. Listen! (Vous connaissez SoundsGood ? Non ? On vous explique*) *Vous pouvez choisir le lecteur de votre choix pour écouter les morceaux, donc si vous n’êtes inscrit sur aucun d’entre eux, préférez Youtube ou Sound Cloud. Certains morceaux ne sont présents que sur Youtube donc si vous optez pour un autre lecteur, il zappera directement au...

Lire la suite

PLAYLIST – Built To Spill en 20 morceaux

PLAYLIST – Built To Spill en 20 morceaux

Il suffit de réécouter Keep It Like A Secret, qui fête ses 20 ans cette année, pour se rendre compte de toute la qualité de composition de Built To Spill, de leur sens mélodique et se remémorer qu’on a quand même eu une flopée d’excellents disques de rock indé pendant les années 90. Mais ce serait néanmoins dommage de s’arrêter à ce disque, malgré la présence de merveilles comme “Broken Chairs”, “Carry The Zero” ou “You Were Right”, car le précédent Perfect From Now On, se défend tout aussi bien. Et tout le long de leur discographie, d’ailleurs, des perles sont disséminées de manière plus ou moins compactes. Du coup, on s’est dit que quitte à rendre hommage à leur très bon disque qui vient juste d’atteindre la vingtaine, autant vous proposer une vingtaine de titres qui sont, à notre sens, tous excellents. Petite séance de rappel pour les heureux détenteurs d’un billet pour leur concert de samedi dernier à La Maroquinerie ou de rattrapage pour ceux qui n’avaient pas cette chance. (Vous connaissez SoundsGood ? Non ? On vous explique*) *Vous pouvez choisir le lecteur de votre choix pour écouter les morceaux, donc si vous n’êtes inscrit sur aucun d’entre eux, préférez Youtube ou Sound Cloud. Certains morceaux (ceux de Perfect From Now On et Keep It Like A Secret) ne sont présents que sur Youtube donc si vous optez pour un autre lecteur, il zappera directement au suivant (ce qui serait ballot, vu la qualité des...

Lire la suite

PLAYLIST – Le Seattle Sound en 20 morceaux

PLAYLIST – Le Seattle Sound en 20 morceaux

Jour funeste de l’histoire du grunge, le 5 avril a vu la mort de deux icônes du genre, Kurt Cobain, il y a 25 ans de cela puis Layne Staley, merveilleuse voix d’Alice In Chains, parti huit ans plus tard. Ces tristes anniversaires constituent une (énième) occasion de se replonger dans l’incroyable scène de Seattle (et ses environs, on n’oublie pas que Nirvana est un groupe d’Aberdeen) des 90s. Nous avons donc choisi 20 morceaux de groupes, du plus fameux au plus confidentiel, à qui on a accolé l’étiquette grunge lorsque c’était hype, avant tout en raison de leur provenance géographique. Des groupes, au sein desquelles les connexions étaient multiples (nombreux sont les membres que l’on retrouve dans deux ou trois groupes différents) mais dont le son était parfois très éloigné (difficile de trouver des points communs entre Nirvana et Alice In Chains ou entre Melvins et Temple Of The Dog). Il ne tient qu’à vous de le vérifier. (Vous connaissez Sounds Good ? Non ? On vous explique*) On n’oublie pas Shawn Smith, chanteur de Brad (où officie également Stone Gossard de Pearl Jam), Satchel et Pigeonhed (avec Steve Fisk) qui nous a quitté vendredi dernier. Le 5 avril, donc. Un de plus. RIP Jonathan Lopez *Vous pouvez choisir le lecteur de votre choix pour écouter les morceaux, donc si vous n’êtes inscrit sur aucun d’entre eux, préférez Youtube ou Sound Cloud. Certains morceaux (ceux de My Sister’s Machine et Blood Circus) ne sont présents que sur Youtube donc si vous optez pour un autre lecteur, il zappera directement au suivant. ÉCOUTEZ LA PLAYLIST DES 30 ANS DE SUB POP TOUS NOS ARTICLES SUR SOUNDGARDEN TOUS NOS ARTICLES SUR TRULY TOUS NOS ARTICLES SUR PEARL JAM TOUS NOS ARTICLES SUR NIRVANA TOUS NOS ARTICLES SUR GREEN...

Lire la suite

PLAYLIST – Sebadoh en 20 morceaux

PLAYLIST – Sebadoh en 20 morceaux

Sebadoh, c’est 30 ans de rock lo-fi qui fait le grand écart entre l’intimiste déchirant et le bruit déjanté, porté par trois compositeurs (même si l’un des trois a lâché le groupe il y a bien longtemps) qui écrivent chacun une musique totalement personnelle, une tambouille qui se fait presque chacun dans son coin et produit au final un répertoire de morceaux qui se retrouvent dans le haut du panier en termes de musique rock au sens large. Pour célébrer cette longévité et patienter un peu avant la sortie imminente de leur nouvel album, nous nous sommes lancés dans la lourde tâche de ne retenir que 20 titres de leur excellente discographie. LIRE LA CHRONIQUE DE DEFEND YOURSELF LIRE LA CHRONIQUE DE LOU BARLOW – BRACE THE WAVE LIRE LE REPORT DU CONCERT DE LOU BARLOW AU POINT EPHEMERE EN 2015 ECOUTEZ LA PLAYLIST DES 30 ANS DE SUB...

Lire la suite

PLAYLIST – 30 ans de Sub Pop en 50 titres

PLAYLIST – 30 ans de Sub Pop en 50 titres

Au commencement, Subterranean Pop était un fanzine, fondé par deux passionnés, Jonathan Poneman et Bruce Pavitt, qui ne savaient pas encore tout à fait où ils allaient mais avaient des idées. Devenu label en 1988, Sub Pop s’appuie immédiatement sur une identité visuelle forte et des idées marketing audacieuses (la possibilité de s’abonner pour recevoir les Sub Pop singles notamment*). Associé à jamais à l’éclosion du « grunge » (ou de la scène de Seattle, ou… whatever), Sub Pop a soufflé cette année ses 30 bougies et reste encore aujourd’hui une référence en matière de rock bruyant et/ou exigeant. Le label a bien grandi, s’est structuré, a remboursé ses dettes (a priori) et peut se targuer d’une longévité remarquable et une discographie colossale. Voilà qui méritait bien une rétrospective sonore d’envergure. Initialement prévue en 30 morceaux pour 30 ans, on s’est dit qu’on n’en avait finalement rien à foutre d’être cohérents puisque ce label mérite bien plus. Voici donc 50 morceaux, des historiques incontournables qui ont fait leur gloire et leurs premiers bénéfices (Nirvana, Mudhoney, Soundgarden…) aux formations plus obscures non moins méritantes (10 Minute Warning avec Duff McKagan avant qu’il n’aille faire le con à LA, Come, Truly, Rein Sanction, Pond…), du rock bien crasseux ou teigneux (Tad, Les Thugs, L7) au slowcore le plus soyeux (Low, Red House Painters, Codeine), de l’indé-tronable (The Vaselines, Sebadoh, J Mascis) en passant même par le hip hop new generation (Clipping., Shabazz Palaces). Et pour boucler la boucle, quelques dignes héritiers du son d’antan (METZ, Strange Wilds, Pissed Jeans…). Longue vie à Sub Pop, merci pour tout… et rendez-vous dans 30 ans pour le top 100 !     *dont sont tirés ici Rapeman – Song Number One et Fugazi… du même nom, « Shove » de L7, « Arriba » de Babes in Toyland, « Car » de Come et « Fire of Love » de Boss Hog. Jonathan...

Lire la suite