Interview blind-test – Dear Eyes

Publié par le 2 juin 2013 dans Interviews, Toutes les interviews | 0 commentaire

dear eyes

 

Frank Woodbridge, seul membre du projet Dear Eyes (dont le premier EP est très prometteur), aime la musique. Et pas qu’un peu. On est donc allés le voir pour discutailler de notre sujet de prédilection. Et comme on est sympas, on vous a même concocté une playlist des artistes cités. Entretien avec un passionné.

Tu te rappelles du premier CD que t’as acheté ?
La première K7 c’était Thriller de Michael Jackson et le premier CD Morrison Hotel des Doors.

l-album-thriller-de-michael-jacksonmorrison-hotel

 

 

 

 

 

 

 

J’avais prévu de te demander si tu les écoutes encore mais je pense que oui du coup ?
Ba Thriller pas trop en fait mais en même temps c’est dur de jamais l’entendre vu qu’il passe partout. On l’écoute dans les taxis quoi. Mais Morrison Hotel ouais premier CD, acheté au Monoprix.

Et avec la mort de Manzarek tu t’es fait une session nostalgie ?
Non même pas. J’arrive plus trop à écouter les Doors.

T’es d’origine anglaise, j’imagine que la britpop ça te parle ?
Ride-1990NowhereOuais carrément. Ce que j’aimais le plus c’était Ride, surtout l’album Nowhere.
Et j’aimais vachement Inspiral Carpets aussi, l’album live je crois. Et après j’adorais tout le reste, le délire Baggy Beat.
J’ai toujours préféré Blur à Oasis clairement. Surtout quand tu vois aujourd’hui ce qu’est devenu Damon Albarn, ce qu’il fait c’est tentaculaire. Ce mec c’est un peu comme Mike Patton. Il est partout, à chaque fois qu’il va faire un truc ça va être chanmé. J’aimais bien les tubes, y avait tellement de tubes aussi plein de one shot. Les charlatans… J’aimais bien Happy Mondays aussi mais pas tout.

Si on remonte un peu plus loin le punk, la new wave ça te branche aussi ?
Ouais carrément. En fait j’ai commencé par écouter ça. Quand j’avais 10 ans j’ai déménagé. Mon voisin avait 14 ans et son frère avait 20 ans. Et donc les mecs sont arrivés chez moi, ils m’ont dit « bon arrête d’écouter ta radio pourrie, arrête d’écouter Benny B. » Ils m’ont fait des K7 y avait Cure Three Imaginary Boys et Seventeen Seconds. Ils m’avaient filé The The à l’époque ça m’avait pas trop marqué. Depeche Mode Black Celebration je crois. Et peut-être bien The_Cure_-_Three_Imaginary_BoysUnforgettable Fire (de U2 ndlr). Le mec venait de se l’acheter en vinyle. Et donc ils m’ont emmené voir U2, Cure, Depeche Mode hyper jeune. Du coup j’avais des posters de Robert Smith quand j’étais môme et je lui parlais pour lui demander si j’avais le droit d’écouter d’autres groupes et je m’excusais auprès du poster. Après j’ai découvert Bauhaus, le punk…

Ah oui t’as commencé par le post-punk et t’es revenu au punk après ?
Ouais plus comme ça. Parce qu’un moment donné j’ai eu envie que ça accélère. Mais quand même les premiers Cure y avait ce truc un peu brut qui m’intriguait vachement. Et je crois que les premiers groupes punk que j’ai écouté ça devait être les classiques les Pistols, les Clash. Et après les Ramones, en fait. Et là j’ai aimé encore plus bizarrement. C’est plus insouciant, c’est pas les mêmes genres de textes. Le premier Ramones que j’ai eu c’était un double live. Le mec fait « one, two, three, four » pendant une heure et demi non stop et j’adorais. Je me suis pris ma claque sur « Pet Cemetery » à l’époque. Et le premier concert de punk que j’ai vu c’était Toy Dolls. Je sais plus où. En première partie y avait Molodoï avec le mec des Bérus. Et après j’ai écouté beaucoup de trucs alternatifs français à l’époque : Ludwig, les Satellites, Chihuahua, Dirty District… Et c’est par ça que j’ai connu le punk.

Tu citais Cure ça me surprend pas plus que ça. Quand on écoute Dear Eyes, on pense forcément à Cure, The Smiths ou plus récemment des groupes électro pop comme The xx. C’est des groupes qui t’ont influencé ?
091030_thexxxxL1Ouais, ouais carrément. Après ces phases new wave etc. J’ai découvert à peu près en même temps PJ Harvey, Pixies, les Smiths, My Bloody Valentine, etc. Et pour moi c’était la continuité. Une espèce de mélancolie à moitié bruitiste, à moitié planante. Et ça m’a influencé à fond. The xx pareil le premier album quand il est sorti j’ai pris ma claque. Y avait une sensualité dans leur son qui est hyper minimaliste mais qui marche trop bien. Le deuxième album m’a moins touché finalement. Je préfère qu’ils aient fait ça à un truc un peu pareil mais genre pas pareil plutôt que radicalement différent qui m’aurait pas plu. J’ai l’impression que c’est des chutes de studio du premier. Après ils vont sans doute faire un troisième album génial. Je les ai vus au cirque d’hiver j’ai trouvé ça et beau et chiant. Les lignes de basse un peu new wave comme ça, les deux voix ça se marie bien, c’est beau.

T’as pensé quoi du come-back 20 ans après de My Bloody Valentine ?
Je trouve ça cool. En plus il est plutôt réussi. Après il est pas hyper médiatisé, pas très exposé. En tout cas ici… Mais ça le fait. J’ai l’impression que c’est vraiment la suite de Loveless. J’aimais bien aussi ce que faisait Kevin Shields sur les BO mbv-newalbumde Sofia Coppola notamment. Après j’ai l’impression que ça fait quand même parti du passé et je serais content de les voir en concert un peu par hasard.

Avant Dear Eyes, t’étais dans des groupes plus rock voire metal (Backstab, Jenny In Cage). T’écoutes aussi ce genre de musique régulièrement ?
Pas du tout. Les groupes dans lesquels j’ai été le plus longtemps, il y avait un mélange de métal et plein d’autres trucs. On avait des groupes en commun : Faith No More, les Beastie Boys, Mr. Bungle… Ils m’ont fait découvrir des choses comme Prong. J’étais assez fan de Senser aussi. C’était plus des histoires un peu humaines. T’arrives chez le gars, il écoute que Sepultura ou Creator, tu découvres. Tu subis au début, après tu découvres et tu kiffes ou pas.
Y a eu plein de trucs hyper intéressants. System Of A Down quand c’est arrivé c’était hyper intéressant. J’aime beaucoup de trucs rock mais j’écoute pas vraiment ça. Y a des œuvres majeures qui me toucheront toujours. Faith No More j’y Faith_No_More_Introduce_Yourselfserai toujours attaché. Mais bizarrement mon album préféré de Faith No More c’est Introduce Yourself alors qu’il n’y a pas Mike Patton. J’ai découvert The Real Thing en premier. Et j’ai vite entendu celui-là et je trouvais que le mec chantait vachement moins bien mais était dans une vraie émotion. Pas du tout second degré et du coup ça m’a mis des claques j’ai adoré ce disque.
Et après évidemment y a d’autres trucs. Genre évidemment White Pony de Deftones c’est ni bourrin, ni pas bourrin, c’est des disques classiques, des monuments. C’est magnifique. Ils ont fait un truc incroyable. 03_white_pony
Après j’écoute très peu de trucs avec des grosses guitares comme ça mais je préfère maintenant me péter un bon Slayer dans ma face que d’écouter Linkin Park ou des trucs comme ça très édulcorés. Alors qu’à un moment donné c’était dur d’y échapper. Tout le monde écoutait des trucs comme ça. Ça passe mais c’est un peu en plastoc rétrospectivement. Quitte à écouter des trucs colériques quand tu l’es pas, autant écouter des mecs vraiment vénères. J’avais une ex qui écoutait Phil Collins, les New Kids et du black metal et bizarrement ça se marie bien (rires).

Si tu pouvais collaborer avec l’artiste de ton choix, tu proposerais à qui ?
PJ Harvey et sans aucun doute Thom Yorke. Mais je saurais pas trop quoi foutre avec lui parce que du coup t’as pas envie de chanter quand t’es avec lui. Tu fais autre chose. Je pourrais ptet faire le tambourin. Damon Albarn en fait ! Pourtant je l’ai interviewé ça s’est pas bien passé. J’avais 45 minutes avec lui, il était vraiment de mauvais poil, il finissait sa tournée The Good, The Bad and The Queen et il avait pas envie d’être là. J’étais venu avec mon appareil photo pour faire une photo souvenir et je suis reparti dégoûté. Il a passé sa journée à envoyer chier les journalistes parce qu’il voulait parler ni de blur, ni de Gorillaz, ni de Clash, The Verve, rien du tout alors qu’il était dans un groupe avec tous ces gens-là. Finalement on a parlé de Londres et il s’est détendu.

T’es plutôt CD, vinyl, MP3 ?
J’ai été très CD longtemps, j’en achetais plein c’était compulsif. Maintenant j’écoute chez moi du vinyle et en ballade du MP3. Finalement l’espèce de format du milieu me paraît complètement obsolète maintenant. C’est ni le bel objet ni pratique. Et ça m’a pris tellement longtemps de la place… J’ai mis longtemps à y venir mais j’adore avoir des vinyles que j’aime écouter en entier et quand tu le poses c’est hyper apaisant, t’es dans une espèce de rituel et c’est cool. Et le son est pas le même évidemment. T’as la belle pochette et tout. Et le MP3 j’aime bien parce que maintenant ça me dérange pas de consommer que deux chansons d’un album.

Tu dépenses encore beaucoup d’argent dans la musique ?
Beaucoup moins. Parce que je me suis dit que si je voulais commencer à vendre la mienne, il fallait que j’arrête d’acheter tout le temps celle des autres. Une espèce de vase communiquant, une superstition… C’est surtout paralysant en même temps, y a tellement de trucs que si tu commences à te dire tout ce qui sort c’est énorme… À un moment donné toutes les prods sont mieux, tous les chanteurs sont meilleurs, toutes les idées sont incroyables et tu fais plus rien. Maintenant je fais beaucoup plus de musique tout le temps, j’en écoute un peu moins, j’en achète moins et c’est pas plus mal. Et j’ai moins besoin de la posséder. Je m’en branle d’avoir la pochette maintenant.

Tes derniers achats c’est quoi ?
Black_Sabbath_Paranoid_FrontalJ’ai acheté le vinyle de Paranoid de Black Sabbath (rires). Et sinon plutôt des trucs en MP3, j’ai acheté Ghostpoet le nouvel album que je trouve chanmé, le nouveau Beach Fossils. Un groupe très bien, un peu dans l’esprit The Crumbs, Dive. La BO des Yeux Fermés par Aaron. Quelques titres du Daft Punk.
Je crois que t’as bien fait de pas acheter l’album entier…
Non y a des morceaux que je déteste. Mais par contre y a 3, 4 titres que je trouve très musicaux et très cool. Genre le dernier « Contact » où la batterie part un peu. Et le son sur Moroder est cool aussi. C’est marrant.

Mais leurs trucs au vocoder dégoulinants…
Ça m’a fait penser aux démos d’un pote qui chante mal et qui me disait « je m’en fous, je vais mettre du vocoder. » Mais il en mettait tellement que ça suintait, ça devenait horrible. Dans le Daft Punk y a un des morceaux c’est exactement ça, je suis sur qu’ils lui ont volé. Mais mon pote faisait ça pour déconner… Y a plein de polémiques autour de cet album. C’est toujours long 10 ans pour un album, t’es forcément un peu déçu. Moi j’attends rien parce que j’ai jamais spécialement aimé, j’aime plus la marque, l’idée, le concept que la musique finalement. À chaque fois je suis content qu’ils sortent un truc et à chaque fois j’écoute et je fais « ouais je m’en branle j’aime pas. » Mais par contre je trouve que là c’est musical. Comme Discovery. Le premier (Homework ndlr) était une espèce de révolution. Et le troisième (Human After All ndlr) c’était des boucles où les mecs se sont jamais réécoutés à mon sens. Quand je vois que c’est les Chemical Brothers qui font leur première partie sur la tournée ça me fait bizarre… Eux pour le coup font des disques chanmé. Et plus ça va, plus c’est beau.

Tes derniers coups de coeur ?
Ma meuf (rires). Oh le lover… Mon plus gros coup de coeur de l’année c’est Indians, un songwriter qui a fait un album chez 4AD qui s’appelle Somewhere Else. Je trouve ça magnifique. Son disque il est parfait. C’est un disque du soir, très calme, bluffant.Somewhere-Else-Indians-Cadcd3303

Et puis l’an dernier Alt-J. Une révolution, une grosse claque. La première fois que j’ai écouté comme tout le monde je me suis dit « c’est quoi cette voix ?! » et la deuxième fois j’étais déjà accro. Après je les ai vus en live à la boule noire c’était pas pareil. Je crois que le mec aux synthés qui fait les grosses basses avait oublié de brancher les sub. Un moment je l’ai vu faire « oh putain » et d’un coup c’est devenu énorme. Et c’était le dernier morceau. C’est con…
Push-The-Sky-Away-PACKSHOT1-768x768Je trouve que le dernier Nick Cave est hyper réussi. Très belle surprise. J’ai découvert aussi Motorama que je trouve vraiment bien et le dernier album de Moon Duo avec un côté Primal Scream.

T’as écouté le dernier ?
Ouais j’ai pas kiffé. C’est toujours le problème des baselines, tu lis « le retour de Screamadelica« … Pas trop en fait. C’est chiant j’aurais bien aimé ne pas voir ça et me dire c’est pas mal. Mais trop tard je l’avais lu. C’est comme quand tu lis « la nouvelle PJ Harvey » et la meuf fait du Elodie Frégé…

Y a des artistes français qui te plaisent en ce moment ?
Ouais Dominique A toujours… J’aime beaucoup Alain Bashung (rires). Y a des trucs qui se lâchent en ce moment, ça commence à être un peu libérateur. L’écriture d’un mec comme le gars de Fauve c’est intéressant, ça va décomplexer plein de gens pour écrire en français. Il a quand même des saillies par moments qui sont hyper belles. Enfin j’ai pas 15 ans… C’est à la fois bien et je m’en fous en même temps. Mais y a quand même des belles phrases et ça devrait changer des choses dans l’écriture. Il commence à y avoir des groupes avec des formules un peu différentes, La Femme par exemple. Les mecs qui font des trucs par eux-mêmes. J’écoute pas souvent. Ici c’est toujours un peu plus édulcoré donc c’est compliqué. J’ai bien aimé l’album de Robi avec le single « On Ne Meurt Plus d’Amour« . Très réussi. J’aime bien le son de l’album.

Si t’avais 10h de route à faire demain, t’embarquerais quoi pour le trajet ?
À part les sandwichs ? L’album de mes amies Smoking Smoking. Mes maquettes pour écouter voir si c’est pas trop pourri, si ça voyage bien avec la route. Et je vais me faire des playlists, compils. Je mettrais l’iPod en shuffle. J’aime bien être surpris. C’est là que tu te rends compte de la non-égalité des gens et des groupes face au mastering. Quand tu tombes sur un disque de 91, ça fait très mal quand tu viens d’écouter un autre plus récent.51V+Lbpb3QL._SS500_

C’est pour ça qu’ils en rééditent plein…
Oui d’ailleurs je viens de racheter la BO du Grand Bleu remasterisée (rires). C’est un peu une Madeleine de Proust ce truc c’est ce que je mettais pour aller au collège, pour me réveiller le matin.
Bref je prendrais mon iPod, j’ai 10 000 chansons dedans, comme tout le monde je crois. J’aime bien passer de Stan Getz à je ne sais qui… Ça se trouve je vais écouter Nina Simone pendant une demie heure et après un truc qui envoie…

Entretien réalisé par JL.

Pour écouter une bonne partie des artistes cités, par ici la playlist.

 

L’EP de Dear Eyes est disponible en digital. En concert le 6 juin au Tigre (Paris) et le 25 juin au Paris Paris (en première partie de The Buns).

 

Regardez le clip d' »Etretat »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :