Lou Barlow – Reason To Live

Publié par le 27 mai 2021 dans Chroniques, Notre sélection, Toutes les chroniques

(Joyful Noise, 28 mai 2021)

Lou Barlow se fout vraiment de notre gueule !
Déjà, il sort un album de façon totalement imprévue, dans une année où plein de sorties de qualité nous occupent les oreilles, comme si on n’avait que ça à faire, d’écouter de bons disques. D’autant plus que le Dinosaur Jr. tant attendu est à peine sorti. Je vais devoir retarder ma 1237e écoute, merci bien.

Ensuite, il a mis le paquet : 17 titres. Lui qui nous avait habitué à en sortir une dizaine. À tous les coups, c’est pour couper l’herbe sous le pied des critiques. Comment vais-je pouvoir faire si je ne peux même pas dire du dernier solo de Barlow qu’il est magnifique, mais trop court ? Aucun respect pour notre travail.

En plus, il ne s’est pas foulé. Là où (des milliers) d’autres groupes s’emmerdent à faire du post-punk comme en 1981, monsieur Barlow continue dans son entêtement à jouer des titres dépouillés avec son ukulélé baryton et ses accordages bizarres. Sûrement pour humilier ce pauvre Eddie Vedder en prouvant qu’il fait pâle figure dans ce registre en comparaison. Oui, mais au moins, Eddie Vedder fait de la parodie années 80 dans l’air du temps sur le dernier Pearl Jam, il se met à la page, lui ! 

Je parierais même que c’est une démarche prétentieuse et méprisante de sa part, pas loin de l’ego trip. C’est un peu dédaigneux à l’égard de tous ceux qui n’ont aucun talent de leur rappeler lourdement qu’il suffit de mettre un ukulélé entre les mains de Lou Barlow pour que la magie opère. Passe encore si on n’y est pas sensible, on sera juste catalogué d’avoir mauvais goût, mais si on y EST sensible, cela fait un disque de plus à acheter dans cette période où nos finances sont souvent bien mis à mal par la crise. 

Pour couronner le tout, les chansons sont pour la plupart superbes, et il est extrêmement difficile d’en préférer une plutôt qu’une autre. Il faudrait rappeler à Monsieur Lou qu’aujourd’hui, c’est le single qui vend. Un album devrait se contenter d’un ou deux gros singles et combler avec des morceaux de remplissage. Comment faire des top écoutes sur Spotify autrement ? 

Bref, Lou Barlow nous sort par surprise un excellent disque à la tracklist longue comme le bras, qui reste dans son style personnel et intimiste, en donnant l’impression que les mélodies sublimes et les paroles touchantes lui viennent naturellement et sans effort. Quand je pense qu’à côté de ça, il y a des groupes qui se démènent pour sortir des disques moisis, je me dis qu’il n’y a vraiment pas de justice. Bon, je vous laisse, je vais écouter Reason To Live une 23e fois.

Blackcondorguy

Tous nos articles sur Lou Barlow (chroniques, live report)

sur Sebadoh (chroniques, interview, live report)

sur Dinosaur Jr. (chroniques, discographies, live reports)

sur The Folk Implosion

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *