Nirvana – MTV Unplugged In New York (DGC)

Publié par le 1 novembre 2014 dans Chroniques, Incontournables | 2 commentaires

nirvanaD’accord, on connait tous la chanson. Tu es dans une soirée, tu y rencontres une jeune fille charmante que tu n’avais jamais vu avant, l’alcool social aidant, tu prends ton courage à deux mains, tu tentes une approche. Il n’y a, certes, pas de méthode universelle, mais tu peux toujours essayer celle-là. Elle est usée, mais elle fonctionne étonnamment bien.

D’abord, tu entames avec une réplique simple, mais efficace. Rien de bien extravagant, mais une phrase pas trop entendue non plus. Le genre qui deviendrait un classique si on la diffusait trop, mais qui reste confidentielle au moment où tu la sors. « Je cherche une amie pas prise de tête, avec une oreille à prêter. Je crois que ça pourrait être toi« . Bon, en évitant d’être trop insistant non plus. Ne pas lui dire explicitement « je fais la queue pour toi« , le double sens serait fatal à ce stade, mais lui faire comprendre.
Tu enchaines immédiatement avec quelque chose de plus classique, entendu mille fois, mais qui fera toujours bon effet si c’est bien fait. Le genre de discours où tu démontres que tu es quelqu’un d’ouvert, d’attachant, que tu acceptes les autres comme ils sont. Et que tu ne mords pas. Ou que tu n’as pas de flingue.

Passée cette phase obligatoire, il va falloir assurer. Parle de tes goûts. Commence avec quelque chose d’ultra-confidentiel, histoire de montrer que tu n’es pas comme tout le monde. Tu n’es pas forcément obligé de taper dans le métaphysique, mais s’il y a de l’humour pourquoi pas. Fais en sorte quand même que ce soit quelque chose d’accessible, d’instantanément appréciable, histoire de montrer que tu n’es pas une brute épaisse ou un connard élitiste.
Après, tu peux aborder un artiste que tout le monde aime et respecte. Bowie, tiens. En t’assurant quand même, pour ne pas trahir le bon goût, de défendre des morceaux issus de la bonne partie de sa carrière. Elle aura plus de chance de connaitre « Let’s Dance » ou « Ashes to Ashes », malheureusement, mais si tu balances un truc issu du même album que « Width of a Circle », ça devrait le faire. Et ça fera son éducation avec.

Vient la partie délicate : lui montrer que tu es un mec sensible. Logiquement, c’est un truc qui marche toujours, mais si tu y vas avec tes gros sabots, à fond dans le mielleux, tu risques fort de donner à la demoiselle une crise de foie. Ou de ne serrer que de la pétasse. L’essentiel, c’est la sincérité. Si ça passe tout en émotion, même si c’est un peu dépressif, tu marqueras des points. Profites-en pour lui proposer à boire pendant que tu te répands un peu sur ton sentiment d’inadéquation. Le thé c’est pas mal, si vous avez déjà un peu forcé sur la bière.
N’hésite pas à rajouter un peu d’humour et de recul sur ta situation de déglingué. « Je ne suis pas comme eux, mais je peux faire semblant« . En général, les filles préfèrent qu’on leur dise directement « je crois que je suis idiot » plutôt que de le découvrir par elles-mêmes.
Pour changer l’ambiance, digresser sur un fait divers sordide est une bonne solution, à condition de le faire bien. Tu alternes humour et émotion et le tour est joué.

Vu qu’à ce stade, si la jeune fille n’a pas fui, c’est que tu es plutôt bien parti, tu peux te permettre d’aborder quelque chose de plus léger, sur le registre « je ne peux pas me plaindre« . L’ambiance est bonne, on ne va pas rester à déprimer toute la soirée. Passe dans le guilleret, on a bien le droit de s’amuser aussi.
Et là, c’est toute la subtilité du truc. C’est maintenant que tu enchaines avec l’anecdote personnelle ultra-touchante à laquelle aucun être humain digne de ce nom ne pourrait rester insensible. Si tu as dormi sous les ponts, c’est là le moment de le dire. Pas après le petit laïus sur ta sensibilité et ton sentiment de ne pas être à ta place dans ce monde. Non, après avoir montré que tu avais de l’humour et la capacité d’apprécier la vie. Parce qu’avant tout, si tu veux faire mouche sur le registre de l’émotion, il faut démontrer que tu n’es pas quelqu’un de chiant et c’est certainement le plus difficile. Fait comme ça, l’émotion n’en sera que plus forte.

Maintenant que l’affaire est presque conclue, tu peux en profiter pour faire un peu de prosélytisme pour des choses qui te tiennent vraiment à cœur. Genre un groupe méconnu totalement mésestimé. Et tu peux en rajouter une couche, vu que tu t’es imposé comme quelqu’un d’intéressant, tu peux complètement te faire accepter pour ce en quoi tu crois. Logiquement, elle devrait être totalement réceptive, à moins que tu ne lui imposes de la merde (mais rassure-moi, ce n’est pas le cas). Non, si tu lui expliques par exemple combien les Meat Puppets sont un groupe mésestimé, elle devrait adhérer pleinement et s’empresser de les écouter dès qu’elle en aura l’occasion. Présenté comme ça, tout le monde devrait prêter attention à tes arguments, alors n’hésite pas à insister un peu.

Si vraiment tu culpabilises de t’être un peu éternisé sur ce dernier point, tu peux toujours t’excuser dans un registre « je suis comme je suis, désolé« . Ce n’est absolument pas nécessaire, mais ça passe bien. Après tout ça, si tout va bien, tu devrais avoir la réponse à la question que lui poseront ses parents le lendemain : « Où as-tu dormi hier soir ?« . Là encore, tapes dans le traditionnel. Rien d’extravagant. Mais avec de l’émotion! Comme un vieux blues…

Certes, cette méthode peut paraitre classique, rabâchée, déjà vue. Comme tout, ça ne marchera pas avec tout le monde. Mais bien exécutée, la personne qui n’y sera pas sensible aura, au mieux, un cœur de pierre et des goûts de chiotte. Exactement comme les gens qui n’apprécient pas le MTV Unplugged In New York de Nirvana. Tu sais, celui de 1994. Tiens, 1994, ça fait une paie… On parlait de quoi, déjà?

 

BCG

2 Commentaires

  1. alors tu l’as emballé la fille?

  2. Oui, ça pourrait ptet marcher

    Le problème avec cette technique c’est qu’on s’attend à pouvoir entreprendre ce genre de fille alors qu’on est juste bons à se prendre la tête avec ce genre là

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :