Kid Wave – Wonderlust (Heavenly Recordings)

Publié par le 4 juin 2015 dans Chroniques | 0 commentaire

COVEREXACTYX;1421420270762759;KidWave1421420270762759.jpg;220;220C’est marrant comme une bonne surprise peut parfois vous tomber sur le coin de la trogne, sans coup férir.

L’à-priori n’était pourtant pas très bon à cause de ce nom, Kid Wave, qui sonne un peu trop « groupe à la Limp Bizkit », pour être tout à fait de bon goût.

Et puis il y avait ces quelques lignes dans le communiqué de presse qui citait des groupes comme Dinosaur Jr. et Pavement, le genre de formule d’accroche qui attire l’attention mais qui peut aussi rendre extrêmement méfiant.

Il faut reconnaître que pour les influences on ne nous avait pas menti. Kid Wave sonne très 90’s. Pas 90’s bûcheron, plutôt 90’s coolos. Une power pop simple sans être simpliste, belle sans être mielleuse (on penchera plus pour un Yo La Tengo que pour les groupes sus-cités).

Des riffs qui s’affirment d’emblée comme des souvenirs émus d’une époque bénie (« Wonderlust », « Gloom »), une voix, celle de la suédoise Lea Emmery, plaisante, emballante… voire touchante comme sur « Walk On Fire » ou « Dreaming On ». Un beau potentiel pour ce groupe qui signe ici un premier album réussi bien qu’un poil trop référencé et à la longue, monotone.

Les évadées plus heavy (« Baby Tiger ») ou au contraire surf 60s (« Sway ») sont sans doute des pistes intéressantes à creuser, pour varier les plaisirs…

S’il veut s’inscrire réellement dans son époque et ne pas sonner trop anachronique, Kid Wave aura besoin d’une indentité un peu plus affirmée. Le groupe a le temps devant lui pour ça.

 

JL

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :