David Bowie ne s’arrête plus !

David Bowie ne s’arrête plus !

Décidément David Bowie aime surprendre ses fans ces derniers temps. Alors que The Next Day était sorti en 2013 à la surprise générale après 10 ans d’éloignement des studios et qu’on s’attendait à ne pas le voir revenir de sitôt, voilà que le 25e album du Caméléon est déjà annoncé. Blackstar, c’est son petit nom, comportera 7 longs morceaux, aux influences jazz et krautrock. Il sortira le 8 janvier prochain, soit le jour...

Lire la suite
David Bowie ne s’arrête plus !

Décidément David Bowie aime surprendre ses fans ces derniers temps. Alors que The Next Day était sorti en 2013 à la surprise générale après 10 ans d’éloignement des studios et qu’on s’attendait à ne pas le voir revenir de sitôt, voilà que le 25e album du Caméléon est déjà...

Lire la suite

“David Bowie Is”… amazing

“David Bowie Is”… amazing

Après Londres où elle avait reçu un accueil triomphal voici deux ans, puis Berlin l’an passé où nous étions déjà, profitant du concert de Pearl Jam, l’exposition itinérante “David Bowie Is” s’arrête à Paris pour trois mois. Lieu de l’exposition : la Philarmonie à La Vilette. Travaux à peine terminés (d’ailleurs l’endroit respire encore le béton brut), ce lieu prestigieux invite ici l’homme qui a influencé (voire créé) la pop...

Lire la suite
“David Bowie Is”… amazing

Après Londres où elle avait reçu un accueil triomphal voici deux ans, puis Berlin l’an passé où nous étions déjà, profitant du concert de Pearl Jam, l’exposition itinérante “David Bowie Is” s’arrête à Paris pour trois mois. Lieu de l’exposition : la Philarmonie à La Vilette....

Lire la suite

Arcade Fire – Reflektor (Mercury)

Arcade Fire – Reflektor (Mercury)

Le voici donc le très attendu 4e album d’Arcade Fire. Un album qui a fait déjà couler beaucoup d’encre et dont les avis sont pour le moins partagés. Certains crient au génie, d’autres hurlent à l’arnaque. Avant même de pouvoir évaluer sa qualité intrinsèque, un constat s’impose dès la première écoute : Arcade Fire n’est plus tout à fait le même groupe. “Reflektor”, envoyé en éclaireur bien...

Lire la suite
Arcade Fire – Reflektor (Mercury)

Le voici donc le très attendu 4e album d’Arcade Fire. Un album qui a fait déjà couler beaucoup d’encre et dont les avis sont pour le moins partagés. Certains crient au génie, d’autres hurlent à l’arnaque. Avant même de pouvoir évaluer sa qualité intrinsèque, un constat...

Lire la suite

David Bowie – The Next Day (Columbia)

David Bowie – The Next Day (Columbia)

Dix ans ! Une éternité pour l’insatiable David Bowie ! Dix ans qu’on attendait le successeur de Reality. Depuis sa retraite (pour raison de santé), tout au moins des studios d’enregistrement, le rocker caméléon, n’est certes pas resté inactif, mais plus rien de neuf à se mettre entre les oreilles. Les fans (dont je fais évidemment partie) étaient orphelins de l’icône des seventies. Faut dire, que ma génération a connu le Bowie touche-à-tout...

Lire la suite
David Bowie – The Next Day (Columbia)

Dix ans ! Une éternité pour l’insatiable David Bowie ! Dix ans qu’on attendait le successeur de Reality. Depuis sa retraite (pour raison de santé), tout au moins des studios d’enregistrement, le rocker caméléon, n’est certes pas resté inactif, mais plus rien de neuf à se mettre entre les oreilles....

Lire la suite

David Bowie – Low (RCA)

David Bowie – Low (RCA)

En l’espace de 7 ans, ç’est à dire de Space Oddity (1969) à Low (1976), Bowie aura fait du Folk, du Glam Rock, de la soul, tantôt androgyne tantôt crooner. Entre temps, il avait viré Mutant-Funky-cocaïnomane, avec Young Americans (1975). “The sad effects of the cocaine” ayant transformé Bowie en véritable hamster d’appartement, produisant un album par an. Il a même fait acteur. En effet, il joue (j’allais écrire son propre rôle)...

Lire la suite
David Bowie – Low (RCA)

En l’espace de 7 ans, ç’est à dire de Space Oddity (1969) à Low (1976), Bowie aura fait du Folk, du Glam Rock, de la soul, tantôt androgyne tantôt crooner. Entre temps, il avait viré Mutant-Funky-cocaïnomane, avec Young Americans (1975). “The sad effects of the cocaine” ayant...

Lire la suite