Voix de Garage présente Choix de Garage #2 (Mars 2016)

Publié par le 3 avril 2016 dans Choix de garage | 0 commentaire

choixdegarage2

 

Deuxième volet de Choix de Garage avec une sélection commentée des meilleurs morceaux passés dans les émissions Voix de Garage du mois de mars.

 

Diégo :

« Me Gusta Ser Una Zorra » / Las VulpeSS / Single / 1983 / Espagne, Barakaldo / Dos Rombos

Entendu dans Voix de Garage Punk Pirate Radio #5

Tout premier groupe de punk féminin espagnol (ou devrais-je dire basque !) formé pendant l’été 82, Las VulpeSS deviennent célèbres après un passage à la télé où elles jouent cette reprise bien sentie du tube des Stooges, « I Wanna Be Your Dog », avec des paroles adaptées en espagnol. Elles ont entre 17 et 22 ans et elles chantent « ça me plait d’être une salope, fous-toi ton patriarcat de merde au cul« , tout ça en prime-time sur une chaine nationale : gros scandale, plaintes, procès, célébrité immédiate ! Le single se vend mais les fachos les attaquent à répétition pendant les concerts. Elles splittent rapidement. Et nous on ré-écoute en boucle cette version féministe de notre tube punk préféré.

 

« Let Your Hair Hang Down » / Catapult / Catapult / 1974 / Netherlands / Polydor

Entendu dans Voix de Garage #53

Où placer la frontière entre le Glam Rock et la Disco ? How far can too far go ? « Let Your Hair Hang Down » c’est une batterie devant tout le reste, un saxophone (un synthé dégueu qui l’imite plus ou moins bien), des coupes de cheveux douteuses et des ensembles décolletés avec des paillettes. Mais ne serait-on pas à la limite de la limite du Glam ?

Le Guitar Hero est crucial dans le Glam Rock (une pensée pour Ronson) mais la guitare disparait complètement dans la Disco. Une composante électronique se fait une place dans la Disco. Les paillettes sont remplacées progressivement par le spandex.

Difficile de trancher pour le groupe Catapult qui joue de 73 à 79. Ces 4 vieux briscards de la scène rock hollandaise se retrouve pendant l’été 73 en vacances sur une plage de la station balnéaire de Lloret del Mar. Et là, la magie du Glam opère :

– Geertjan ?! Cees ?!

– Oui, Aart !

Aart sort de la salle de bain une serviette trop courte autour de la taille qui laisse apparaître le bout de son long pénis hollandais

– Avec Erwin dans la douche on a eu une super idée les gars : on va faire comme Gary Glitter !

– Aart, okay on est en Espagne mais on peut pas violer des enfants, c’est interdit !

– Non, non, tu comprends pas ! On va monter un groupe de Glam Rock ! Le rock classique c’est has-been !

– Purée, il est pas con ce Geertjan… J’appelle direct ma femme pour qu’elle mette de côté sa combinaison imprimée léopard !

 

Guy : 

« Winn Coma » / Boss Hog / Boss Hog / 1995 / USA, NYC, NY

Entendu dans Voix de Garage Punk Pirate Radio #5

Une sélection très 90s, ce mois-ci, mais on ne se refait pas. Boss Hog, c’est un peu le pendant plus sexy de Pussy Galore et du Jon Spencer Blues Explosion, surtout parce que cette fois c’est madame qui se colle au lead vocals. « Winn Coma », c’est un riff imparable et la voix charismatique de Cristina Martinez, pour un punk bluesy, féminin et incisif. Tu les sens, les nineties ?

« Youth Decay » / Sleater-Kinney / All Hands On The Bad One / 2000 / USA, Olympia, Washington

Entendu dans Voix de Garage Punk Pirate Radio #5

Les morceaux qui parlent d’anorexie ne sont pas légion. A part celui-ci, je ne vois que « Ana’s Song (Open Fire) » de Silverchair. « Youth Decay », c’est un peu l’anti-thèse de cette chanson lourde, mièvre et mielleuse. Énervé et entrainant, mais avec une mélodie parfaitement addictive, on tient là un des tout meilleurs titres de Sleater-Kinney qui a pourtant un bon nombre de tubes à son actif. A s’écouter en boucle, et au volume maximum, bien entendu.

 

 

« Life Vest Under Your Seat » / Wonderflu / Call It Monster / 2015 / France, Paris

Entendu dans Voix de Garage #54

 

Pour le coup, j’ai déjà parlé de ce Call It Monster quand il est sorti l’année dernière, et il s’est retrouvé premier de mon top 2015. « Life Vest Under Your Seat » en est sûrement une des raisons principales : un morceau direct et addictif de même pas deux minutes, qui s’est très vite imposé comme un de mes préférés du groupe parisien, et dans lequel on peut retrouver aussi bien le spectre de Dinosaur Jr que de Bernard Ménez. Mais beaucoup plus de Dinosaur Jr, quand même.

 

Manu : 

« Love In A Void » / Siouxsie And The Banshees / The Scream / 1979 / UK, London / Polydor Ltd

Entendu dans Voix de Garage Punk Pirate Radio #5

Aaaah, l’Angleterre tatchérienne.. Une poésie!.. Ca hume bon le squat vers Camden et les tenues qui virent lentement au post-punk. Dans cet univers post-industriel chargé de ce doux désespoir, le son change aussi, avec Siouxsie au premier chef. Rapidement, elle et ses Banshees expérimenteront des choses que j’ai tenté à maintes reprises d’apprécier (« mais oui, allez, pose-toi et écoute bien, reste pas bêtement coincé aux rythmes punk binaires, t’es grand maintenant« ) mais… sans succès. Heureusement, le pur pogo-punk coule encore en 1979 dans les veines encrassées de Siouxsie et cela donne « Love in a void ». Pur pogo bam bam bam bam… j’en ai mal aux épaules et je ne retrouve pas ma pompe gauche !

« Interspacial » / Las Vinylators / Agente Naranja / 2011 / Mexico, Mexico City / Grabaxiones Alicia

Entendu dans Voix de Garage Punk Pirate Radio #5

La connexion s’établit directement entre l’Espagne et l’orbite géostationnaire où gravitent nos quatre grandes fifilles hispaniques des Vinylators. 4…3…2…1…take offffff !!! Le protocole de communication est le Farfisa 43XZ01. L’alimentation électrique du module de commande est assurée par conversion de la frappe caverneuse de la batteuse. La capsule de survie surfe (…) sur les couches atmosphériques. Le bourdon de la basse est le premier étage de la fusée, celui qui porte le tout. Le langage est volontairement simple afin de se faire bien comprendre en cas de rencontre du troisième type. Personnellement, c’est ce track des Vinylators que j’aurais passé aux martiens de Mars Attacks du père Burton. Ca aurait évité le « We come in peace… BAM ! BAM ! BAM !!! ».


 

Marlon :

“Keep Yourself Alive” / The Jackets / Shadows of Sound /2015 / Switzerland / Voodoo Rhythm Records

Entendu dans Voix de Garage Punk Pirate Radio #5

Impossible de ne pas mettre dans ma sélection les Jackets après les avoir vus à La Méca le 29/02 tant ces jeunes Suisso-américains ont tout pour eux : de la fuzz, d’excellentes compos, une section rythmique de grande classe (la basse Mosrite aide pas mal), de jolis costumes de scène et une chanteuse avec des soleils noirs autour des yeux. Écoutez donc cet instructif « Keep Yourself Alive », vous comprendrez.

“On the phone” / Thee Four Teens / 14 Till We Die / USA, Portland, OR / 2015 / KOTJ Rec.

Entendu dans Voix de Garage Punk Pirate Radio #5

Outre leur super nom, les Four Teens ont une qualité malheureusement trop rare : laisser un excellent souvenir sans pour autant que l’on se rappelle précisément du morceau en question. Pas de doute à la réécoute, nous sommes en présence d’une petite pépite power pop nappée de Farfisa, jouée crânement par de grands adolescents énervés et un poil attardés. Que demander de plus ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :