Tops albums 2015 par Caspian, Peter Kernel, The Madcaps

Publié par le 10 janvier 2016 dans Tops Albums | 0 commentaire

tops albums artistes

Comme l’an dernier, on a demandé à des artistes dont nous avons plébiscité les albums dans nos tops 2015 de se prêter au jeu et de lister à leur tour leurs coups de cœur de l’année.

Voici donc le premier des deux volets avec les tops de Caspian, Peter Kernel et The Madcaps (qui y sont même allés de leurs petits commentaires).

Le top de Caspian (plus précisément du guitariste Phil Jamieson, sans ordre particulier)

misty

 

 

 

 

Father John Misty – I Love You Honeybear

 

 

big brave

 

 

 

 

Big Brave – Au De La



 

richter

 

 

 

 

Max Richter – From Sleep

 

 

2062_cascade_sleeve3

 

 

 

 

William Basinski – Cascade

 

 

foals

 

 

 

 

Foals – What Went Down

 

 

benoit pioulard

 

 

 

 

Benoit Pioulard – Sonnet

 

kurt-vile-b-lieve-im-down-album-stream-listen

 

 

 

 

Kurt Vile – B’Lieve I’m Goin’ Down…

 

skm

 

 

 

 

Sun Kil Moon – Universal Themes



 

 

Summertime-06

 

 

 

 

Vince Staples – Summertime 06

 

 

viet

 

 

 

 

Viet Cong – Viet Cong

 

 

 

Le top de Peter Kernel

 

LOW_OnesSixes_cover

 

 

 

 

Low – Ones and Sixes

 

 

art melody

 

 

 

 

Art Melody – Moogho

 

 

benoit pioulard

 

 

 

 

Benoît Pioulard – Sonnet

 

 

 

Le top des Madcaps

 

 

MichaelRault

 

 

 

 

1/ Michael Rault – Living Daylight

12 tubes de garage pop fuzzé et bubblegum, une sorte de glam rock 2000 à mi-chemin entre l’Angleterre et les Etats-Unis, les 70’s et aujourd’hui. Le canadien Michael Rault est un T-Rex des temps modernes qui sait écrire des chansons pop aux mélodies qui restent des jours entiers coincées dans la tête.

 

 

ja

 

 

 

 

2/ Jacco Gardner – Hypnophobia

A travers Hypnophobia, Jacco Gardner donne un futur à l’Angleterre de la fin des sixties et rappelle à tout le monde l’arrangeur talentueux et le fin mélodiste qu’il est. Si Cabinet of Curiosities (sorti en 2013 chez Trouble in Mind Rds) nous avait cloué tant pour ses couleurs sylvestres que pour son goût d’innocence retrouvée, ce deuxième album plus mature et risqué symbolise un grand pas en avant. Vu en concert en décembre, la grosse classe néerlandaise.

 

 

shannon-clams

 

 

 

 

3/ Shannon & The Clams – Gone By The Dawn

3e album du trio Garage-Doo-Wop-Surf d’Oakland, Californie. Plus introspectif, plus sombre, plus produit, plus varié aussi et peut être moins direct au premier abord que les précédents opus. Mais qu’il gagne à être écouté, ouhlala oui, on y prend goût, on en redemande et on le remet sur la platine une fois de plus parce qu’il est sacrement bien.

 

 

cheap

 

 

 

 

4/ Cheap Riot – Ballroom Portraits

Les punks à temps partiels de Ménilmontant frappent fort avec leur premier album aux guitares acérées, à la rythmique véloce, et au chant de p’tit morveux pour servir 10 titres aux mélodies bougrement efficaces. Il y a même un slow pour couronner le tout. Chapeau les p’tits gars!

 

 

soap operabaston gesture

 

 

 

 

5/ The Soap Opera – The Soap Opera EP / Baston – Gesture EP

2 mini albums de l’écurie Howlin Banana rangés à la même place, pour en faire un gros au rang des longs formats, parce qu’il n’y avait pas de raison de les évincer. De la pop ligne claire aux refrains catchy et solaires d’un côté avec l’opéra de savon et du garage kraut-psychédélique tantôt shoegaze, tantôt arabisant pour les amateurs de castagne et de double nelson.

 

 

 

wisdom

 

 

 

 

6/ Blondi’s Salvation – Wisdom Whisper

Les Nantais font le pont entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique avec un album psychédélique, world et médiéval aux rythmes hypnotiques, aux mélodies aérées, aux ambiances parfois lugubres et chamaniques. Mention spéciale pour les arrangements de percussions et d’instruments à cordes exotiques : ingénieux et disséminés avec justesse.

 

 

dividers

 

 

 

 

7/ Dividers – Fourwalls Farewell

Punk, Pop, Garage & Western, un furieux collage en provenance de Toulouse, fait avec hargne et élégance.

Le plaisir cumulé d’un Sergio Leone et d’un cassoulet à la saucisse et au canard. Vous en reprendrez bien un peu?

 

 

Paper-Mache-art-LO-RES

 

 

 

 

8/ King Gizzard & The Lizard Wizard – Paper Mâché Dream Ballon

Après 4 années de garage psyché entre lysergisme et krautrock, King Gizzou nous prend par surprise en balançant à la figure un album entièrement acoustique complètement pop avec même des bouts de jazz dedans.

 

 

mystic

 

 

 

 

9/ Mystic Braves – Days of Yesteryear

3e album des chicanos de Los Angeles, ils n’ont toujours pas inventé le fil à couper les pates à un canard, mais qu’importe, c’est toujours bien cool, plus très garage certes, mais toujours 60’s et mid tempo, et même un peu plus psychédélique avec des touches baroques, à déguster avec un buvard à l’heure du thé.

 

 

guantanamo-baywatch

 

 

 

 

 

10/ Guantanamo Baywatch – Too Late

C’est la fête dans la jungle, il y a des toucans et une mariée qui saute de liane en liane, fait du surf sur un dauphin et danse sur la plage. Un mélange assez décérébré, ultra gai et réjouissant avec une mention spéciale pour le titre éponyme où s’invite le soul man Curtis Harding au chant, la grosse classe américaine.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :