The Warlocks – Songs From A Pale Eclipse

Publié par le 6 octobre 2016 dans Chroniques, Toutes les chroniques | 0 commentaire

songsfrom

(Cleopatra, 2016)

Il y a des choses qu’on se lasse d’attendre. Pour ma part, après un Surgery qui m’avait plu à moitié (belles mélodies, quelques excellents titres mais beaucoup de longueurs et de morceaux plus contemplatifs) et des albums suivants qui n’avaient fait que confirmer mon désintérêt, entre morceaux neurasthéniques, mélodies indéchiffrables et rythmes sous prozac, j’avais perdu espoir d’un jour apprécier à nouveau un disque des Warlocks.

Et puis, j’ai écouté sur les conseils d’un ami avisé ce Songs From A Pale Eclipse, et je dois dire que j’ai été très agréablement surpris. Non pas que Bobby Hecksher, leader du groupe, n’ait pris un virage radical, mais saluons tout de même un discret retour en arrière, dix ans plus tôt, justement à l’album Surgery. Certes, l’ambiance est toujours à la dépression contemplative (comme sur « Only You » et « The Arp Made Me Cry » qui cadrent l’album), mais saluons la réapparition des mélodies pops et des refrains accrocheurs, plus tellement naïfs et dansants comme ils pouvaient l’être au départ, mais néanmoins réussis (« Lonesome Bulldog », « We Took All The Acid » ou « Love Is A Disease »). Saluons surtout une volonté d’à nouveau faire des morceaux et non des plages bruitistes planantes de 10 minutes, qui donne à ce nouvel album un plaisir d’écoute que je n’avais pas trouvé chez les Warlocks depuis 10 ans.

Alors, si on veut simplifier, on a ici un Surgery sans « Come Save Us », ce qui est dommage puisque c’était le meilleur morceau du disque, mais vu qu’un titre de cette trempe ne s’écrit pas en claquant des doigts et qu’on n’espérait plus de la part des Warlocks que des albums longs et chiants, c’est un peu le meilleur cadeau qu’ils pouvaient nous faire. Espérons qu’ils resteront sur cette voie !

BCG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :