TH Da Freak – Infandous

Publié par le 19 décembre 2017 dans Chroniques, Toutes les chroniques | 0 commentaire

(Howlin Banana, 2017)

TH Da Freak serait-il le vilain petit canard de Howlin Banana ? Non pas qu’il soit vilain (loin s’en faut) ou qu’il ait une gueule de canard (on n’oserait pas), mais il fait en tout cas figure d’incongruité au milieu de ses potes de labels qui pratiquent le garage comme religion.

Mr Freak a semble-t-il été davantage biberonné aux 90s et se plaît à bricoler des chansons lo-fi, entre folk désabusée et pop grungy.

Jamais départi de son ton de petit branleur sympa (“Fuck My Songs And All My Thoughts”), TH Da Freak ne semble guère se prendre au sérieux. Il serait cependant idiot de notre part d’en faire de même car le bonhomme a plus d’une mélodie dans son sac, qu’elles soient declamées avec calme et sérénité (“Dreams Are Fake” où il arbore une voix de fausset, “Night, Alone, Streets”) ou hurlées au milieu de guitares cradingues  (“Infandous”).

Et le bougre qu’on pensait facile à cerner déploie même un éventail finalement plus large qu’il n’y parait. En allant rôder en terres Kraftwerkiennes (“Questions”) ou en partant explorer des paysages brumeux (“I Don’t Wanna Know If You’re Still In Love With Me”), TH Da Freak déconcerte d’abord, puis séduit.

Howlin Banana n’est donc pas qu’une machine à fabriquer du Ty Segall français, le label vient de se dégoter un artiste atypique et talentueux. On ne sait pas encore s’il ira loin (on lui souhaite) mais notre platine l’apprécie déjà beaucoup. Et la vôtre devrait l’aimer tout autant.

JL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :