Dälek clippe un extrait de son prochain album

Dälek clippe un extrait de son prochain album

L’an passé Dälek revenait d’entre les ténèbres avec un nouvel album un brin frustrant parce que trop court, le revoilà donc dès le 1er septembre avec Endangered Species qui sortira chez Ipecac. Et voici le clip de “Echoes Of…”, premier extrait de l’album. L’occasion de vérifier que Dälek n’a rien perdu de son sens de la gaudriole. Rappelons que Dälek sera en concert en France prochainement : 2 novembre à Grenoble (La Bobine), 4 novembre à Lyon (Bizarre!), 17 novembre à Paris (Batofar), 18 novembre à Brest (Festival Invisible à La Carene)....

Lire la suite

Nine Inch Nails – Add Violence EP

Nine Inch Nails – Add Violence EP

Alors qu’il avait mis en sommeil pendant quelques temps l’entité Nine Inch Nails, préférant s’adonner aux plaisirs moins exposés de la bande originale avec son ami Atticus Ross (ou même avec Mogwai sur le documentaire de Di Caprio, Avant le déluge), Trent Reznor a depuis la fin de l’année dernière décidé de donner une suite à la carrière de son groupe mythique. Une nouvelle enthousiasmante pour un résultat bien mitigé. L’EP Not The Actual Events renouait avec des chansons certes plus torturées que sur Hesitation Marks mais oubliait de nous inviter dans son univers. Il n’y avait rien de foncièrement mauvais là-dedans, mais trop peu qui nous incitait à la réécoute, le tout demeurant très impénétrable. Add Violence étant annoncé comme la deuxième partie d’une trilogie (bouclée en principe à la fin de l’année) on était en droit de nourrir des inquiétudes légitimes. Atticus Ross est toujours de la partie et on peut aisément l’imaginer en partie responsable de ces chansons qui oublient d’en être, lui le tisseur d’ambiances, dont la musique est davantage faite pour accompagner des images. Le premier morceau de cet EP balaie d’entrée de jeu cet état de fait. « Less Than » ressemble à du pur NIN : synthé tapageur, guitares en arrière-plan avant de reprendre leurs droits sur un refrain destiné à être scandé (un peu trop peut-être). Indéniablement efficace, ce single pêche toutefois par son manque d’audace tant il sonne comme du « vieux NIN ». Mais du vieux NIN plutôt bien foutu est toujours mieux à prendre que du faux NIN. « The Lovers », lente complainte de Trent sur fond de bidouillages synthétiques, fait retomber notre niveau d’excitation. Rien d’infamant mais il ne s’y passe pas grand chose. La vraie perle de cet EP, et sans doute le meilleur morceau depuis quelques temps, se nomme « This Isn’t The Place ». Un décor qui se plante lentement mais sûrement, un univers captivant et la voix de Reznor, délicate et touchante. De la belle ouvrage, vraiment. Un morceau qui porte bien son nom puisqu’il aurait très bien pu figurer sur The Fragile par exemple, où il n’aurait pas dépareillé et aurait été bien mieux accompagné. A côté de ça, « Not Anymore » renoue avec un univers indus mais ressemble à du « vite écrit, vite plié », quand « The Background World » parait tout aussi paresseux et dérive sur un final bruitiste de près de 7 minutes parfaitement inutile. Moins avare en mélodie que le trop rustre Not The Actual Events, Add Violence ajoute surtout un peu d’intérêt à ce Nine Inch Nails qui se cherche encore mais qu’on finira peut-être par retrouver totalement sur le troisième EP....

Lire la suite

Deux nouveaux EP à venir pour Nine Inch Nails

Deux nouveaux EP à venir pour Nine Inch Nails

Après la sortie surprise de l’EP (guère transcendant) Not The Actual Events en fin d’année dernière, nous venons d’apprendre de la plume de Trent Reznor himself (via un email à ses fans) que deux autres EP de Nine Inch Nails devraient voir le jour prochainement, formant ainsi une trilogie. D’après ses dires, ces trois disques sortiront avec 6 à 8 mois d’intervalle et le prochain précédera la tournée de NIN qui débute le 23 juillet. Gageons que l’ami Trent a gardé le meilleur pour les deux volumes qui arrivent… JL On se réécoute un extrait de Not The Actual...

Lire la suite

Pù – Tunguska : Last Transmission EP

Pù – Tunguska : Last Transmission EP

Qui a déjà vu Shining ici ? Levez la main. Tout le monde, c’est bien ce qu’il me semblait. Eh bien vous voyez ce petit disque là, de Pù, oui c’est son nom, il me fait fortement penser à Shining. Plus particulièrement à ce moment où on sent l’angoisse grandir et les solutions de secours s’amenuiser. La neige s’amoncelle, le contact radio ne passe plus et on se demande comment on va bien pouvoir se sortir de ce traquenard qui semble de plus en plus inextricable. Ici, on n’est pas dans le Colorado mais au fin fond de la Russie et les seuls contacts radios qu’on parvient à établir sont (fort logiquement) en russe. Pour le reste, on s’y croirait. Il se dégage quelque chose d’inexorable dans l’atmosphère qui s’instaure progressivement (“Radio Prologue”), quelqu’un s’acharne sur la porte qui ne tiendra plus très longtemps. Puis intervient une basse narquoise, implacable, annonciatrice d’un destin funeste (“Tunguska : Last Transmission”). Existe-t-il un échappatoire ? Rien n’est moins sûr. Les violons entérinent votre sort. Vous êtes quasiment mort et enterré mon pauvre vieux. Forcément l’ambiance n’est pas au beau fixe (“Disturbances”). On est presque dans l’éloge funèbre, les dernières prières. Et puis, de façon totalement inattendue vous entendez un bruit venu de l’extérieur au fin fond du blizzard. Quelqu’un est venu vous sauver ! La lueur rejaillit, le champ de vision s’élargit, les grands espaces s’offrent de nouveau à vous. Vous pouvez vous laisser aller à cavaler dans la neige écoutant le doux son de guitares rassurantes (“Eastern Western”). Non sans une étrange pointe de mélancolie toutefois, vous êtes passé par toutes les émotions et désormais vous ressentez une sorte de syndrome de Stockholm. Un attachement profond envers ce ravisseur complexe qu’est Pù. Ce n’était pas si terrible au fond, vous vous êtes fait des idées, Pù vous aura fait peur mais ce n’était peut-être que pour mieux jouer avec vos émotions et vous laisser exprimer votre joie une fois libéré de son emprise. Dans le doute, vous allez lui laisser quelques mois et peut-être que, quand l’eau aura coulé sous les ponts, vous aurez de nouveau envie de lui rendre visite quand il vous invitera… A Tunguska ou ailleurs. JL Tunguska : Last Transmission by...

Lire la suite