The Lemonheads @ Gibus (Paris), 10/03/19

The Lemonheads @ Gibus (Paris), 10/03/19

© Philippe Midy Ça aurait pu être le concert de l’année. En arrivant malheureusement un peu trop tard pour voir le début de la prestation de Karl Larsson de Last Days of April, j’entends dès ma descente des marches qui donnent l’accès au Gibus, dans une ruelle isolée de la rue du Faubourg du Temple, une guitare douce et chaleureuse. Hormis le contraste flagrant entre le décor et la musique, je suis surtout pris d’une hésitation ; serais-je arrivé plus tard que je ne le croyais, tant cette guitare m’évoque celle d’Evan Dando dans ses phases acoustiques ? Heureusement, la voix lève mes doutes, il s’agit bien d’un autre artiste. Néanmoins, la cohérence de la programmation est évidente, on ne peut donc être ni dépaysé, ni déçu, lorsque comme moi on découvre Larsson dans ce contexte et cette configuration. © Philippe Midy Ceci dit, c’est bien pour le groupe de Boston que je me suis déplacé, et si la première partie remplit parfaitement son office, je suis impatient de retrouver les Lemonheads qui n’avaient pas joué en France en groupe depuis 2012. Et qui m’avaient un peu laissés sur ma faim, d’ailleurs, puisque le concert s’était terminé de façon abrupte, sans rappel ni explication, car Dando “ne se sentait pas bien” selon le batteur à qui j’avais posé la question pendant qu’il rangeait son matos. Là, ça débute très bien ; le chanteur prend sa guitare acoustique et s’installe avec Larsson pour entamer une reprise (magnifiquement interprétée) de Last Days Of April. Puis le groupe se joint à eux pour enchainer sur une version électrique, cette fois, de “Down About It”. Alors s’enchainent les titres du groupe, tous excellents, et les reprises, qui ne dépareillent pas vraiment. L’interprétation est sans faille, l’ambiance alterne entre ballades, country électrifiée, pur indie rock et punk sans jamais se déparer de l’identité propre des Lemonheads. C’est vraiment la marque d’un grand groupe, et chaque morceau nous rappelle combien leur répertoire est riche en tueries. Avec tout ça, pourquoi le conditionnel passé de ma phrase d’introduction ? Et bien, c’est tout le côté frustrant de ce concert. Après un tonitruant “Stove” en groupe et un très touchant “The Outdoor Type” acoustique simplement accompagné de Chris Brokaw (car oui, ce concert était l’occasion de voir deux légendes de l’indie rock des années 90), Dando quitte la scène et un public bouillonnant avec un discret “thank you” pour ne jamais revenir. Et qu’on soit bien clairs, j’étais ravi d’entendre les 21 morceaux qui ont été joués ce soir, et je peux comprendre qu’une tournée de 3 semaines, dont c’était la dernière date, est éprouvante, qu’on puisse se sentir fatigué même quand on est une légende de...

Lire la suite

Joie ! L’Espace B (Paris) rouvre ses portes… demain !

Joie ! L’Espace B (Paris) rouvre ses portes… demain !

© Raw Journey Nous étions quelque peu orphelins depuis que cette petite salle parisienne à la programmation de grande qualité avait fermé ses portes jusqu’à nouvel ordre, il y a plus de 7 mois. Et bien, la bonne nouvelle est tombée hier, annoncée par Time Out alors qu’on n’osait plus trop y croire : l’Espace B va rouvrir dès demain ! La salle, qui avait fait l’objet d’une fermeture administrative pour des conditions de sécurité jugées insuffisantes, a effectué des travaux et fait peau neuve avec des rampes d’accès, des toilettes handicapés, des issues de secours agrandies, un couloir plus large. Une mise aux normes nécessaire pour cette réouverture, et quelques changements au programme. A commencer par l’équipe artistique, désormais composée d’un nouveau binôme : Vincent Cuny (passé par de grosses références indés comme le festival Villette Sonique, la Station et par ailleurs patron du label très recommandable SK Records) et Raphaël Dumont (ancien de chez Villette Sonique lui aussi, et des Nuits Sonores notamment). Les deux compères promettent “la structure la plus anarchiste et horizontale du monde, en se partageant autant la prog’ que la com'”, l’idée étant d’arriver à quelque chose “de riche et visionnaire”, comme ils l’ont annoncé à Time Out. Premier rendez-vous mercredi 13 mars, demain donc, avec une affiche concoctée par les fidèles d’En veux-tu en v’là, valeur sûre de l’indie (près de 600 soirées au compteur), qui nous proposent une soirée post punk en compagnie des british Arrows of Love, ainsi que Fleuves Noirs et In Bear Suits. Le tout pour 5 balles. Quelque chose nous dit qu’il y aura un peu de monde 16 rue Barbanègre (Paris 19) pour saluer comme il se doit cette réjouissante résurrection ! L’event FB Jonathan...

Lire la suite

PLAYLIST – Sebadoh en 20 morceaux

PLAYLIST – Sebadoh en 20 morceaux

Sebadoh, c’est 30 ans de rock lo-fi qui fait le grand écart entre l’intimiste déchirant et le bruit déjanté, porté par trois compositeurs (même si l’un des trois a lâché le groupe il y a bien longtemps) qui écrivent chacun une musique totalement personnelle, une tambouille qui se fait presque chacun dans son coin et produit au final un répertoire de morceaux qui se retrouvent dans le haut du panier en termes de musique rock au sens large. Pour célébrer cette longévité et patienter un peu avant la sortie imminente de leur nouvel album, nous nous sommes lancés dans la lourde tâche de ne retenir que 20 titres de leur excellente discographie. LIRE LA CHRONIQUE DE DEFEND YOURSELF LIRE LA CHRONIQUE DE LOU BARLOW – BRACE THE WAVE LIRE LE REPORT DU CONCERT DE LOU BARLOW AU POINT EPHEMERE EN 2015 ECOUTEZ LA PLAYLIST DES 30 ANS DE SUB...

Lire la suite

The Lemonheads – Varshons 2

The Lemonheads – Varshons 2

Fire, 8 février 2019 Evan Dando mesure 1m92, il ne serait donc pas aisé de le mettre dans sa poche. Je ne suis pas certain que beaucoup aient émis le souhait de le faire, pourtant il semblerait que le groupe se soit décidé à offrir une solution tout à fait convenable à tous ceux qui souhaiteraient transporter le chanteur-compositeur-guitariste des Lemonheads partout avec eux. En effet, plus qu’une suite à un album de reprises assez quelconque sorti 10 ans plus tôt, et à l’opposé du best of de reprises jouées depuis de nombreuses années qu’on aurait pu imaginer, Varshons 2 est sans doute ce qui se rapproche le plus d’un prestation live d’Evan Dando à laquelle on aurait retiré tous les titres des Lemonheads : un choix de reprises disparates complètement réappropriées, donc jouées avec une totale cohérence. S’ajoute l’ambiance chaleureuse et intimiste que même le choix de jouer un reggae (“Unfamiliar” des GiveGoods) ne vient pas gâcher. Du punk de “TAQN” (The Eyes) à la country de “Take It Easy” (Eagles) en passant par la pop-folk lumineuse de “Round Here” (Florida Georgia Line), la mélancolie électrique de “Straight To You” (Nick Cave & The Bad Seeds) et “Abandoned” (Lucinda Williams) ou celle acoustique de “Speed Of The Sound Of Loneliness” (John Prine), ce recueil de morceaux est peut-être aussi efficace pour explorer l’univers musical des Lemonheads qu’un nouvel album. On ne cracherait pas sur un nouvel album s’il est de cette qualité ou de celle du dernier en date, ceci dit. En conclusion, un disque qui restera certainement confidentiel, qui ne révolutionnera rien, mais totalement honnête et sincère, et qui offre un vrai plaisir d’écoute pour ceux qui apprécieraient la musique d’Evan Dando et des Lemonheads. Vu que c’est mon cas, je suis parfaitement conquis. PS : Je vous conseille vivement, si vous êtes dans mon cas, ou simplement curieux, d’aller vérifier ce que vaut le groupe sur scène ce dimanche 10 mars au Gibus Café....

Lire la suite

Sebadoh revient et ça fait du bien

Sebadoh revient et ça fait du bien

Six ans déjà après Defend Yourself, Sebadoh effectuera son retour dans les bacs avec Act Surprised le 24 mai prochain chez Fire Records. Lou Barlow avait entre temps sorti un album solo Brace The Wave (2015) et un EP, Apocalypse Fetish (2016). L’avenir nous dira si le groupe nous fera l’honneur d’une tournée européenne et d’un passage par chez nous. Voici en attendant “Celebrate The Void”, premier extrait et la tracklist du disque ci-dessous. 1/ Phantom2/ Celebrate The Void3/ Follow The Breath4/ Medicate5/ See-saw6/ Vacation7/ Stunned8/ Fool9/ Raging River10/ Sunshine11/ Act Surprised12/ Battery13/ Belief14/ Leap Year15/ Reykjavik LIRE LA CHRONIQUE DE BAKESALE LIRE LA CHRONIQUE DE JASON LOEWENSTEIN – SPOOKY ACTION LIRE LA DISCOGRAPHIE DE DINOSAUR JR. PARTIE 1 LIRE LA DISCOGRAPHIE DE DINOSAUR JR. PARTIE 2 LIRE LA CHRONIQUE DE DINOSAUR JR. – I BET ON SKY LIRE LA CHRONIQUE DE DINOSAUR JR. – GIVE A GLIMPSE OF WHAT YER...

Lire la suite