Bill Callahan – Gold Record

Bill Callahan – Gold Record

(Drag City, 4 septembre 2020) Tout disque commençant par « Hello, I’m Johnny Cash » est digne d’attention. Il l’est d’autant plus si le disque en question n’est pas un disque de Johnny Cash. C’est le cas du nouvel album de Bill Callahan, sorti à peine plus d’un an après son prédécesseur Shepherd in a Sheepskin Vest, disque qui lui-même avait fait suite à un break de cinq ans. Malgré cette longue attente, Shepherd n’avait semble-t-il pas trop déçu les fans...

Lire la suite

Un nouveau morceau d’Arab Strap, 15 ans après

Un nouveau morceau d’Arab Strap, 15 ans après

De retour sur scène il y a trois ans, avec notamment un passage à La route du rock, Aidan Moffat et Malcolm Middleton qui forment le duo génial Arab Strap ne nous avaient en revanche plus offerts de nouveau morceau depuis l’album Last Romance, sorti en 2005. C’est chose faite avec “The Turning Of Our Bones”, accompagné d’un clip (ci-dessous) qui pioche dans différentes images de films d’horreur. Logique puisque Moffat parle du morceau en ces termes “The Turning...

Lire la suite

Alain Johannes – Hum

Alain Johannes – Hum

(Ipecac, 31 juillet 2020) Il est assez tentant de l’écrire et de céder ainsi à la facilité : Alain Johannes, c’est d’abord un homme de l’ombre. Dans l’ombre de Josh Homme chez Queens Of The Stone Age, en retrait de la présence magnétique de la reine PJ Harvey sur scène ou en arrangeur hors pair mais discret de Mark Lanegan. Certes. Mais si la pochette tend à illustrer cet état de fait un rien réducteur, il est évident que...

Lire la suite

Black Rebel Motorcycle Club – Howl

Black Rebel Motorcycle Club – Howl

(The Echo Label, 22 août 2005) Parfois le succès conduit à l’audace plutôt qu’au statu quo. Alors qu’en 2005, Black Rebel Motorcycle Club surfait sur un début de carrière idéal avec deux premiers albums encensés (le 1er sans titre et Take Them On, On Your Own) et un statut de fers de lance du revival rock du début de millénaire, les américains décidaient de rompre cet élan sonique. Et sortaient ce Howl assez déroutant à l’époque et fleurant bon...

Lire la suite

Steve Von Till – No Wilderness Deep Enough

Steve Von Till – No Wilderness Deep Enough

(Neurot Recordings, 7 août 2020) Relatif nouveau venu à la musique de Neurosis, à laquelle je ne me suis véritablement offert corps et âme qu’à partir de l’antépénultième album, Given To The Rising (2007), je place néanmoins le groupe très haut dans mon panthéon. Non seulement, tous leurs disques depuis Souls At Zero (1992) me fascinent par leur mélange de beauté, de violence et de noirceur, y compris les deux derniers que beaucoup de fans du groupe ont trouvé...

Lire la suite