Seth Avett & Jessica Lea Mayfield – Sing Elliott Smith (Ramseur/Modulor)

Publié par le 1 avril 2015 dans Chroniques | 0 commentaire

Seth_Avett___Jessica_Lea_Mayfield_Sing_Elliott_Smith_COVER_(2)Saluons d’abord le courage de Seth Avett et Jessica Lea Mayfield. Se lancer dans un album de reprises d’Elliott Smith c’est un beau défi…

Ceci étant dit, posons-nous la question cruciale : peut-on surpasser les versions originales d’Elliott Smith quand on n’est pas Elliott Smith ? Certainement pas. Car Smith allait chercher ses chansons au plus profond de lui-même, elles lui appartiennent et personne ne peut mieux les incarner que lui. Mais ça Avett et Lea Mayfield en étaient certainement conscients.

Forcément hyper respectueux de la carrière du monsieur, ils ont dû évoluer sans cesse le cul entre deux chaises : où placer le curseur entre hommage et réinterpretation ? Du coup on est un peu nous aussi le cul entre deux chaises à l’écoute de ce disque au demeurant agréable : aime-t-on ces morceaux parce qu’ils nous rappellent Elliott Smith ou pour leur réinterprétation ?

On ne peut pas reprocher grand chose au duo qui s’en sort plutôt bien mais qui ne parvient pas à nous faire
oublier l’inévitable comparaison, à de rares exceptions près (« Roman Candle » transfiguré en rock tendu, « Between The Bars » avec une superbe complémentarité entre les deux voix, « Fond Farewell » très belle tout en sobriété).

Le défi était très audacieux et peut-être un peu perdu d’avance. Avett et Lea Mayfield ne l’ont en tout cas pas pris par-dessus la jambe. Ils ont pris leur temps, laissant mûrir le projet (près de 4 ans de genèse) dans une démarche des plus respectables qui a le mérite d’honorer la mémoire d’un grand et de donner l’occasion à certains de se pencher sur son exceptionnelle discographie. Tu nous manque Elliott.
JL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :