RIP Grant Hart

Publié par le 14 septembre 2017 dans News | 0 commentaire

 

Je ne vais pas faire pleurer dans les chaumières ni m’inventer une vie pour jouer l’érudit que je ne suis pas. Je ne vais pas vous faire croire que j’ai grandi avec Grant Hart, que sa mort m’affecte autant que celle d’un Chris Cornell, comme un bout de ma jeunesse qui se tire. Non, je n’écoute pas Hüsker Dü depuis ma plus tendre enfance, Hüsker Dü est plutôt un groupe qu’on découvre avec le temps quand on cherche à parfaire ses connaissances musicales, à retourner à la source, à chercher les pionniers qui ont précédé les Dinosaur Jr., Pixies ou Nirvana, qui oeuvraient dans l’ombre quand les guitares n’étaient plus les bienvenues dans les charts. Comme beaucoup, c’est donc en grandissant que je me suis penché sur Zen Arcade, l’oeuvre majeure du groupe, il y a de ça quelques années, vérifiant au passage que son statut culte n’avait rien d’usurpé. Et creusant par la suite le reste de la discographie, où trônent également les incontournables Flip Your Wig et New Day Rising. Hüsker Dü était important, c’est indéniable, l’histoire et ses héros en attestent. Hüsker Dü était aussi un groupe très talentueux et n’importe qui peut s’en convaincre à l’écoute des disques sus-cités, aussi pétris de bonnes mélodies que gorgés d’énergie féroce.

Grant Hart oeuvrait à la batterie mais c’est aussi lui qui se partageait les compositions avec Bob Mould, et donnait de la voix régulièrement. Sa carrière solo qui s’ensuivit n’est pas passé inaperçue non plus avec notamment l’acclamé The Argument en 2013.

Grant Hart s’en est donc allé ce 14 septembre 2017 des suites d’un cancer. Il n’avait que 56 ans et avec lui c’est un nouveau pan du rock alternatif qui vient de foutre le camp. Fuck.

JL

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :