Pawz One – Pick Your Poison

Publié par le 29 juillet 2017 dans Chroniques, Toutes les chroniques | 0 commentaire

(Dopeshit, 2017)

Vous cherchiez le disque idéal à écouter dans votre bolide pour le trajet des vacances, celui qui vous aide à ne pas piquer du nez et à garder le sourire dans les interminables bouchons, avec les gamins qui braillent à l’arrière (« c’est quand qu’on arrive papaaa ?« ) ? Il se pourrait bien que le deuxième opus de Pawz One soit la solution.

La nouvelle figure du rap underground venu tout droit de la cité des anges, poursuit son petit bonhomme de chemin, et ce n’est pas pour nous déplaire. Vous zappez l’introduction pour passer dans le vif du sujet et la vous êtes sublimé d’entrée avec « Front to Black », cette instru qui sans tarder vous fera bouger la tête, toute cette fraîcheur qui s’en dégage, de quoi oublier tous vos soucis le temps d’une chanson. Vous vous imaginez déjà dans votre transat sirotant un Malibu Coco, devant un défilé de belles jeunes femmes en bikini qui courent cheveux aux vents sur la plage. Eh bien non, il vous reste trois quarts d’heure de route et votre dulcinée ronfle à côté de vous. Ce que vous ne réalisez pas encore, c’est que vous être en train d’écouter l’une des meilleures sorties hip hop de ce début d’année. Pick Your Poison réserve son lot de bonnes surprises, de quoi satisfaire un public assez large mais avec un certain degré d’exigence tout de même. L’enchaînement « Keep It Low »/ »Built To Destroy »/ »Frequent Fliers » ravira les amoureux de la face la plus obscure du hip hop new yorkais des années 90, on ne s’étonne pas que Gang Starr y soit samplé. Mais ce qui fait le charme réel de cet album, c’est cette légèreté qui s’en dégage, cette facilité à passer d’une ambiance à une autre. Pawz One a un sacré bon flow, les quelques featurings (Talib Kweli, El Da Sensei, Masta Ace…) apportent leur pierre à l’édifice, juste ce qu’il faut pour varier les plaisirs.

Joie et mélancolie se côtoient avec brio sur ce disque qui mériterait bien plus d’exposition, tellement il est réussi. On promet d’ores et déjà un bel avenir à Pawz One, vu le très haut niveau que nous propose Pick Your Poison.

JR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :