Le Peuple de L’herbe @ Espace Michel Berger (Sannois, 95), 16/11/12

Publié par le 17 novembre 2012 dans Live reports | 0 commentaire

Le Peuple de l’Herbe est peut-être le groupe que j’ai le plus vu en concert. 5, 6 fois facile. Toutefois, ça faisait un bail que je ne les avais point vus. Fan de la première heure, j’ai quand même un peu décroché au fil du temps mais Le Peuple reste toujours une valeur sûre sur scène.

On m’avait dit le plus grand bien de La Canaille qui passait en première partie mais un apéro un peu trop arrosé nous aura fait louper les trois quarts. Classique. On aura juste vu un morceau. Très rock, pas mal du tout.

Tant pis, j’y allais surtout pour Le Peuple. Pour ceux qui ne connaissent pas du tout ce groupe, difficile à décrire, le mieux c’est d’écouter. En gros, vous prenez une dose de jungle, un peu de rap, un soupçon de dub, quelques touches d’electro, une pincée de jazz, vous passez le tout à la moulinette et vous obtenez un cocktail explosif qui définit à peu près le son du Peuple.

Composé de DJ Pee aux platines, du batteur Psychostick, du trompettiste N’Zeng et du bassiste Spagg, le groupe a ensuite été rejoint par deux MCs : JC001 et l’inénarrable Sir Jean (Jean Gomis pour les intimes).

La première fois que je les ai vus à l’EMB c’était en 2002. Un concert mémorable, comme toujours, une salle complètement enfumée et une odeur pas désagréable qui flottait dans l’air. Il y a un siècle quoi. Aujourd’hui, les bières ont remplacé les spliffs, le public a 10 ans de plus mais la bonne humeur est toujours au rendez-vous.

Les lumières s’éteignent, une intro bien groovy donne le ton, on va pas s’emmerder. Les deux premiers titres sont des morceaux de Cube, leur 3ème album : « Adventure » et « Mission ».
« Adventure » est bien péchu, les mecs attaquent tambour battant et le public est réceptif d’emblée. Ce morceau rappelle « Psyché Rock » de Pierre Henry, utilisé dans le générique de Futurama. Sur « Mission », JC001 entre en scène avec son flow mitraillette et sa voix gutturale. Les notes de trompette sont du plus bel effet.

Le groupe enchaîne ensuite plusieurs morceaux du dernier album. Ça passe très bien et me donne envie de réécouter ce disque qui a un peu pris la poussière sur mon étagère. Mention spéciale à « Let Us Play » et « Mothership ». Le duo Sir Jean, JC001 est très complémentaire au micro. Le premier (ancien chanteur de Meï Teï Sho et qui collabore régulièrement avec Zenzile et autres pointures dub) a une voix éraillée très particulière et agréable, un chant ensoleillé, le second débite ses textes à la vitesse de l’éclair.

Dans le public c’est la folie furieuse, limite ambiance punk par moments avec des excités qui s’amusent à pogoter. Pas vraiment dans le délire de la musique du Peuple ni du goût des videurs qui se chargent de les lourder rapidos.

Marc Nammour, le rappeur de La Canaille, revient faire coucou sur le morceau « Parler le Fracas » qu’ils ont enregistré ensemble. Très bon titre hip hop.
Mais un concert du Peuple n’aurait pas la même saveur sans ses vieux classiques. L’hymne « PH Thème » est repris en choeur par le public à l’unisson (« LE PEUPLE DE L’HERBE ») et l’infrabasse de « Herbman Skank » résonne encore dans nos têtes. Ce morceau, déjà excellent dans sa version studio, prend une autre dimension sur scène partant en jungle survoltée avec un JC001 on fire. L’EMB aussi.

Le même JC001 qui nous gratifie dans la foulée d’une démonstration ahurissante de human beatbox. Le mec sort des sons de malade avec sa bouche créant une rythmique Drum’N’Bass devant nos yeux ébahis.

S’en suivent « El Paso », enregistré avec les Puppetmastaz, avec son instru que n’aurait pas renié DJ Muggs (DJ mythique de Cypress Hill et House of Pain, pour les ignares) et « History Goes », bien sympa également. Mais ce n’est rien à côté de « No Escape », LA tuerie du Peuple de l’Herbe, toujours aussi jubilatoire en live. Parfait avant le rappel.

Trois derniers titres dont l’excellent « Judge Not » dans une version Drum’N’Bass qui électrise la foule. Petite déception, pas de « Maison en Dur » pour finir mais « Jasmin in the Air », super morceau au demeurant. L’affaire est bouclée. Une affaire rondement menée comme d’hab. Que des sourires sur les visages qui composent le public. Qu’on se le dise, le Peuple de l’Herbe est un groupe de scène et ce n’est pas près de changer.

 

JL

 

Line-up : JC001 (chant), Sir Jean (chant), N’Zeng (chant, trompettes), Spagg (basse), Psychostick (batterie), DJ Pee (platines).

Setlist : Adenture, Mission, Numbers, Back Against The Wall, Get Stronger, 19, Let Us Play, Mothership, Look Up, Parler le Fracas, PH Thème, Herbman Skank, Freestyle Human Beatbox JC001, El Paso, History Goes, No Escape.

Rappel : Not a Test, Judge Not, Jasmin in the Air.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :