King Tuff – Black Moon Spell (Sub Pop/PIAS)

Publié par le 27 septembre 2014 dans Chroniques | 0 commentaire

king-tuff-black-moon-spell-coverTy Segall est vraiment un enfoiré.

Qu’on s’entende bien; je ne connais pas ce mec personnellement, et je ne lui porte que peu d’intérêt hormis un léger agacement pour la hype qui entoure sa prolifique carrière.
En revanche, ce mouvement revival garage/psyché dont il est devenu volontairement ou non la figure de proue qui fait que n’importe quel album rock un peu rétro sortie ces derniers temps sonnera invariablement pareil (grosse fuzz, voix nasillarde, structure alambiquée, production crado,…) commence à me sortir par les oreilles.

Alors quand ce phénomène touche King Tuff, l’un des artistes qui m’a le plus marqué ces dernières années, ça m’attriste, et ça m’énerve. Ce qui était génial sur son album éponyme de 2012, c’est qu’il n’y avait justement rien d’original, mais douze chansons qui revenaient à l’essence même de ce que devrait être le pop-rock, mélodie, simplicité et preuve de talent indéniable, efficacité. De fait, chaque morceau était un tube instantané, et 2 ou 3 écoutes de l’album suffisaient pour les connaitre tous par cœur.

Ici, le talent n’a pas déserté, et on se rend vite compte du savoir-faire musical et mélodique du King, la musique est variée, mais la saveur instantanée de l’album de 2012, qui le détachait de loin de toute la production revival, est difficile à retrouver. Rendez-moi mon King Tuff !

Ceci dit, si vous appréciez le rock et que cette mouvance revival garage psyché ne vous a pas encore fatigué à l’écœurement, vous pourrez sans doute trouver votre compte sur ce Black Moon Spell. Si comme moi, vous considérez que King Tuff de King Tuff est un des meilleurs albums de pop rock sortis à ce jour, alors vous risquez quand même la déception. Seuls les vrais savent.

Voir un des artistes actuels les plus prometteurs sortir plus ou moins le même album que ses petits camarades, c’est quand même dommage. M. Segall, je ne vous remercie pas !

 

BCG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :