Jennylee – Right On ! (Rough trade / Beggars / Wagram)

Publié par le 25 décembre 2015 dans Chroniques | 0 commentaire

JennyLee_RightOn_packshotBassiste, un métier de chien. C’est vrai quoi, il n’y en a toujours que pour le chanteur ou le gratteux. Éventuellement le batteur s’il a un maximum de style et se démarque de la masse. Mais le bassiste, que pouic. A moins d’être une nana dans un groupe de mecs et de s’appeler Kim (jurisprudence Gordon/Deal) mais alors une bassiste femme dans un groupe de femme, c’est perdu d’avance.

Jennylee avait déjà tenté les cheveux roses pour retenir l’attention au sein des Warpaint. En vain. Elle restait une (jolie) bassiste au sein d’un (bon) groupe de filles. Cette fois-ci elle va plus loin, avec carrément un album solo. Et un bon tant qu’à faire.

L’auditeur habitué de Warpaint ne sera pas déboussolé outre mesure retrouvant les ambiances cotonneuses chères au quatuor (« He Fresh » ou ce « Blind » vaporeux délicatement susurré en ouverture d’album).

Jennylee opte pour un chant éthéré et évanescent sur fond de compos new wave de bon calibre (à l’exception du nerveux « Riot » où elle s’agite davantage). Le single « Never » et sa ligne de basse imparable nous avait promis de belles choses. On ne retrouve pas de morceaux aussi immédiatement fédérateurs mais tout ceci est bien léché et agréable (« Offerings » occupe bien l’esprit). La jeune dame est talentueuse, c’est indéniable.

Pour un premier essai, ce Right On! remplit donc le cahier des charges. Rien de foncièrement inoubliable mais rien à jeter aux orties non plus. Jennylee a trouvé un moyen sûr de faire parler d’elle. Reste à savoir si elle est capable d’aller plus loin désormais.

JL

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :