Festivals été 2019 : suivez le guide

Publié par le 22 avril 2019 dans News | 0 commentaire

Summer is coming! On ressort les lunettes de soleil qui avaient pris la poussière, on se fait une boisson anisée en terrasse et… on coche les festivals estivaux à ne pas manquer. Pour vous faciliter la tâche, on vous a préparé une petite sélection :

Vous n’avez pas besoin de nous pour le savoir, s’il y a bien un incontournable, c’est le This Is Not A Love Song. Cette année encore, le rock indé sera à l’honneur avec Shellac, Built To Spill, Low, Stephen Malkmus & The Jicks, Kurt Vile & The Violators, Courtney Barnett, Fat White Family, It It Anita, The Messthetics (avec Brendan Canty et Joe Lally, anciens batteur et bassiste de Fugazi), Shame, Fontaines DC, Big Thief, Poutre… C’est déjà beaucoup, mais ce n’est même pas tout (voir la prog complète ci-dessous). Nîmes, capitale indie rock.

Du 30 mai au 1er juin, à Nîmes (34). Toute la prog

Du côté de Paris, le Villette Sonique fait toujours dans le pointu et qualitatif, avec de quoi satisfaire les amateurs de rock (Stereolab, Jonathan Bree, Julia Holter, Cate Le Bon…), d’électro (Tim Hecker, Mondkopf, David August…) ou de rap (Danny Brown, Channel Tres…). Et toujours de bons concerts gratuits en plein air pour flâner une bière à la main (Fontaines D.C., Black Midi, Crack Cloud, The Messthetics).

Du 6 au 9 juin, à Paris. Toute la prog

Nouveau venu creusois, le Check-In Party frappe très fort avec (on retient son souffle) Patti Smith, Foals, Etienne de Crécy, Oh Sees, Deerhunter, It It Anita, The Psychotic Monks, Slaves, La Colonie de Vacances, Bodega…. On espère un énorme carton pour qu’ils continuent dans cette voie… Et il n’y a aucune raison pour que ce ne soit pas le cas.

Du 22 au 24 juin, à Augères (23). Toute la prog

Au Pointu Festival, on a l’habitude de proposer du très lourd gratuitement. Et cette cinquième édition frise l’indécence. Jugez plutôt : Mogwai, Melvins, Converge, METZ, Slaves, Hot Chip, Steve Gunn, J.C. Satàn.

Du 5 au 7 juillet, à l’ile du Gaou (83). Toute la prog

On a déjà fait preuve d’un plus grand enthousiasme face à une prog de La route du rock mais ça reste solide. Les bretons font dans la valeur sûre avec de la grosse tête d’affiche plus (Stereolab, Deerhunter) ou moins (Tame Impala, Metronomy) respectable, du psyché cool (Pond, The Growlers, White Fence), de l’excité (Idles, Fontaines D.C.) et de quoi remuer le popotin (Jon Hopkins, Hot Chip).

A St-Malo, du 14 au 17 août. Toute la prog

La ferme électrique occupe toujours une place à part, à des années lumières des grosses machines (à fric). Encore du beau monde pour cette 10e édition et des artistes qu’on ne voit pas partout (Frustration, The Psychotic Monks, Zombie Zombie, Bruit Noir, Le réveil des tropiques, Le Singe Blanc, La Jungle…). Ça change et ça fait du bien.

A Tournan-en-Brie (77), les 5 et 6 juillet. Toute la prog

Le Hellfest n’a pas besoin de nous pour afficher complet, vu que de toutes façons tout le monde prend son billet les yeux fermés. Derrière les habituelles pointures de mauvais goût (Kiss, Def Leppard, Lynyrd Skynyrd, Sum 41, Without Temptation), de très gros coups (Tool – en date unique en France ! -, Slayer – final french show ! -, The Young Gods) et du champion du bris de nuques (Fu Manchu, Refused, Cult Of Luna, Clutch, Stone Temple Pilots). Bref, tout le monde sera content et reprendra son pass l’an prochain.

A Clisson, du 21 au 23 juin. Toute la prog

Après une dernière édition assez craignos, Rock en Seine devait redorer son blason et a commencé de la meilleure des manières en annonçant The Cure en date (probablement) unique en France. Derrière ça s’est un peu corsé avec pas mal d’artistes électro pop fashion dont on vous épargnera les noms, mais il reste des raisons d’espérer (Aphex Twin, Eels, Johnny Marr, Deerhunter, Sharon Von Etten…) en attendant le line-up complet.

A St-Cloud (92), du 23 au 25 août. Toute la prog

En vrac, d’autres festivals aux affiches plus inégales (on est gentils…) qui méritent mention pour quelques noms intéressants : Le cabaret vert (Prophets Of Rage, IAM, Courtney Barnett, Oh Sees, It It Anita…), We Love Green (Idles, Courtney Barnett, Sleaford Mods, Bonobo…), les Eurockéennes (Interpol, Idles, NTM, Smashing Pumpkins, The Roots, Weezer…), Solidays (NTM, Thylacine, Groundation), Main Square (Cypress Hill, Idles, Shame), les vieilles charrues (Iggy Pop, Primal Scream, Skunk Anansie, The Psychotic Monks).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :