Explosions In The Sky – The Wilderness (Temporary Residence Limited/PIAS)

Publié par le 25 avril 2016 dans Chroniques, Toutes les chroniques | 0 commentaire

Explosions-In-The-Sky-The-Wilderness-640x640C’était avec une certaine impatience que nous attendions le nouvel album d’Explosions In The Sky. Cinq ans après la sortie de Take Care, Take Care, Take Care , le groupe d’Austin avait annoncé l’automne dernier une tournée européenne qui nous avait mis la puce à l’oreille. C’est donc début janvier que la sortie de The Wilderness, le sixième album du groupe, a été officialisée dévoilant par la même un premier titre très dynamique « Disintegration Anxiety » . Parfait pour attiser notre curiosité. Cependant, il aura fallu attendre le mois d’avril pour enfin découvrir The Wilderness dans son intégralité.

Après une première approche déroutante, l’album se dévoile au fil de ses écoutes et se révèle de plus en plus captivant. Le quartet nous interpelle avec des titres plus courts qui n’ont vraisemblablement rien perdu en intensité. Aucun des neuf morceaux qui le compose ne dépassent 8 minutes. Pour un groupe de post-rock habitué aux longues compositions qui montent crescendo vers un final explosif c’est assez surprenant. Force et émotion sont donc ici au rendez-vous dès les premières secondes.

On retrouve pour notre plus grand plaisir des compositions instrumentales, mélancoliques et puissantes mélangeant aisément orchestre mélodieux et samples électroniques. Ce nouveau langage peut en déconcerter plus d’un mais on ne peut nier que l’évolution apportée sur ce disque est une réussite. Des titres comme « Logic Of A Dream » et « The Ecstatics » en sont les illustrations parfaites. La combinaison entre modernité et classique apporte une texture harmonieuse nous invitant à découvrir une nouvelle facette jusqu’ici restée assez discrète au sein de la discographie du groupe. L’univers musical de The Wilderness reflète très clairement l’envie d’Explosions in the Sky d’aller de l’avant.

On ressent également dans les intitulés donnés aux différents morceaux, le désir de nous emmener en profondeur à la découverte de nouveaux espaces. Qu’ils soient d’ordres mentaux (« Disintegration Anxiety », « Logic Of A Dream ») ou lunaires (« Infinite Orbit », « Colors In Space »), l’exploration se fait si bien qu’il est difficile pendant l’écoute de ne pas visualiser tout un ensemble d’images étincelantes titiller notre imagination. La magie opère jusqu’au bout avec la magnifique « Landing Cliffs » qui clôture le disque en nous offrant des émotions que nous pensions jusqu’alors insaisissables.

Explosions in the Sky ne s’est pas reposé sur ses acquis et prend avec The Wilderness le risque d’explorer de nouveaux horizons. Le travail fourni sur ce sixième album est méticuleux, riche, et d’une cohérence impeccable. On ne peut que s’incliner devant cette envie que possède le groupe de se challenger, d’évoluer et d’élargir ainsi son magnifique univers.

ET

Retrouvez Explosions in The Sky en live au festival This Is Not A Love Song le 3 juin à Nîmes, et  le 9 juin à Paris au Trianon.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :