Crosses (†††) – Crosses (†††) (Sumerian)

Publié par le 18 février 2014 dans Chroniques | 0 commentaire

crossesLe frontman de Deftones , Chino Moreno (et oui encore lui), Shaun Lopez (du groupe Far) et Chuck Moon  sévissent ensemble au sein de leur side-project Crosses depuis 2011, et ont déjà à leur actif 2 EP exclusivement distribués sur le net.

La sortie de ce 1er long format ( cette fois-ci dans les bacs) laisse présager une certaine déception pour ceux qui ont découvert et suivi le projet depuis ses débuts. En effet cet opus offre seulement 5 nouveaux morceaux, l’effet de surprise ne dure donc qu’un court instant, le reste du contenu étant composé des 2EP.

Ne soyons pas trop durs, il n’y a qu’à prendre l’emploi du temps de Chino, pour se rendre compte qu’au final on a réellement de la chance, car depuis le début de Crosses, Deftones a sorti un album, enchaîné une longue tournée, et M. Moreno à même trouvé le temps d’enregistrer avec d’anciens membres d’Isis, et leur projet Palms.

Alors 5 titres c’est peu certes, mais j’ai envie de dire que c’est déjà bien, car l’histoire aurait bien pu se répéter, vous vous souvenez de Team Sleep ?

D’ailleurs en parlant de Team Sleep, difficile de ne pas faire le rapprochement avec Crosses, car les deux formations ont bien des points communs musicalement parlant. Pas de gros riffs ni de poussées vocales à s’en rompre les cordes, on apprécie la légèreté des compositions électro/rock, les boucles de synthés mêlées aux mélodies vocales et à la justesse de Chino. La voix de ce dernier s’accorde à la perfection sur l’ensemble des titres mêmes les plus minimalistes (« Thholyghst », « Trophy », « Nineteen Ninety Five »).

Un pur moment de détente de près d’une heure, un havre de paix et de douceur mélancolique sans être pour autant foncièrement déprimant. Dans les nouveaux titres on saluera le classieux et sexy « Bitches Brew » le synth-pop dansant « Blk Stallion » qui redonne pour l’occasion un zeste de punch à l’album, sans oublier le très bon single « The Epilogue ».

Les visuels (que ce soit la jaquette, les clips ou les décors de concerts), ont l’air d’avoir une réelle importance pour le groupe, et une vraie cohérence avec leur musique. La prédominance de noir et blanc contrastant avec les couleurs flashy des 3 croix (†††), le tout formant un univers bien particulier et de toute beauté.

 

JR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :