C’mon Tigre – C’mon Tigre (Africantape)

Publié par le 29 octobre 2014 dans Chroniques | 0 commentaire

cmon_tigre_coverNous survolons lentement et paisiblement le ciel de « Rabat » quand débute ce voyage peu commun.

Atterrissage énergique du côté de la Tunisie où la « Fédération Tunisienne De Football » nous offre dribbles chaloupés, guitares funky et groove irrésistible. Le spectacle est au rendez-vous.

Si l’identité des membres de C’mon Tigre demeure mystérieuse, on sait néanmoins que ce collectif éclectique est très ouvert sur le monde et aime intégrer des influences des quatre coins du globe. Étonnant cocktail que ce premier disque osant s’aventurer sur bon nombre de territoires (afrobeat, jazz, funk, world music..) pourvu qu’ils soient hospitaliers.
Univers jazzy au spleen doux et reposant (« Fan For A Twenty Years Old Human Being »), voix qui n’agresse pas mais caresse dans le sens du poil (on jurerait entendre Thom Yorke en pleine complainte sur « C’Mon Tigre »), le dépaysement est là, les paysages défilent, la musique enchante.

Mais un voyage est fait de sensations fortes et de temps mort bienvenus. Sur « A World Of Wonder », une Drum&Bass très Amon Tobin nous trimballe dans tous les sens puis le chrono ralentit, la frénésie est vite derrière nous (« December »).

Comme un pays aux richesses culturelles aussi subtiles que variées, C’mon Tigre dévoile ses charmes au fil des visites, à mesure que l’on flâne dans ses moindes recoins, ceux qui paraissent moins attractifs de prime abord (« Building Society – The Great Collapse », « Malta (The Bird And The Bear) »).

Même si on aurait aimé davantage de secousses imprévues pour rendre ce périple réellement inoubliable, cette première carte postale envoyée par C’mon Tigre est déjà pleine de promesses.

JL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :