The Chemical Brothers – Born In The Echoes (Astralwerks)

Publié par le 31 juillet 2015 dans Chroniques | 0 commentaire

79399-the-chemical-brothers-present-their-new-album-born-in-the-echoes-1057191Me voilà bien embêté. Je vais devoir descendre en flèche le nouvel album d’un groupe que j’adore. J’avoue que parfois on peut prendre un malin plaisir à démolir une daube. Mais là il s’agit de Chemical, groupe génial, auteur de quelques albums monstrueux et dont le dernier en date, Further, était encore excellent.

Mais je me dois d’être impartial et il faut bien se rendre à l’évidence. Ce Born In The Echoes est nul, indigne. Il ne m’a pas fallu longtemps pour arriver à ce constat accablant, tant les premiers morceaux sont effroyables.

Déjà, malgré d’indéniables réussites, je n’ai jamais été particulièrement friand des morceaux de Chemical avec des guests vocaux. Je ne suis pas prêt de changer d’avis. Ainsi, Q Tip, invité à reproduire « Galvanize », participe à l’un des pires morceaux de l’album, et on peut dire de la carrière de Chemical, avec « Go ». « Galvanize » c’était quelque chose, « Go » est un sale truc. Mais que Q Tip se rassure, St. Vincent ne fait pas mieux sur « Under Neon Lights » qu’on aurait préféré ne jamais entendre.

Soyons clairs, ce sont bien les frères chimiques à blâmer en premier lieu, eux qui semblent avoir tout fait pour nous confectionner un album inécoutable, comme une parodie d’eux-mêmes (« Just Bang », chiante au possible, « Sometimes I Feel So Deserted » dont les effets et accélérations de beat semblent avoir été concoctés par un jeune marmot débutant sur ProTool, un comble).

Pourtant, très épisodiquement, Chemical nous prouve que son talent ne s’est pas complètement évaporé dans la nature (« I’ll See You There » et surtout « Reflexion », bien loin devant ses compagnons d’infortune).

C’est évidemment beaucoup trop peu et il va nous falloir un peu de temps, et de bons albums, pour accorder de nouveau une confiance aveugle aux Chemical Brothers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :