Chastity Belt – I Used To Spend So Much Time Alone

Publié par le 14 août 2017 dans Chroniques, Toutes les chroniques | 0 commentaire

(Hardly Art, 2017)

Salaud que je suis, ce n’est qu’aujourd’hui que je vous parle de ce charmant petit disque qui aurait pu être votre disque de l’été.

Un disque qui ne paie pas de mine et qui, finalement se révèle au gré des écoutes bien plus riche qu’il n’y parait. Un disque qui s’ouvre par le tube imparable « Different Now » et ses délicieux arpèges qui ne peuvent vous mettre qu’en bonnes conditions. Votre vie ne sera peut-être pas différente après ça mais vous aurez sans doute l’envie fréquente de vous enfiler de nouveau cette mélodie entêtante.

Malgré un nom qui n’inspire que rigueur et fermeture d’esprit, Chastity Belt délivre un rock harmonieux, d’une légèreté rafraichissante, garni en ritournelles attachantes (« Caught In A Lie », « Stuck »). Et ce disque sans réel temps faible fleure bon la maturité pour ce quatuor féminin de Seattle qui en est à son troisième essai.

La voix de Julia Chapiro possède ce qu’il faut de je m’en foutisme pour sonner cool en toutes circonstances, parfois limite désabusé (« Used To Spend »), si ce n’est franchement Kim Gordon (« Sam »). Les guitares ensoleillées réjouissent, non sans une once de mélancolie latente (« What The Hell »). Sans oublier ce qu’il faut de bruit disgracieux pour salir un peu un ensemble qui, trop propret, aurait vite perdu en intérêt (« 5am » qui s’achève en un délicieux crachin sonore ou « Sam » qui se barre gentiment en sucette).

Bref, des mélodies qui collent aux basques, une nonchalance qui va bien, des sorties de route délibérées pour brouiller un peu les pistes. On tient là un groupe indie rock de très bonne facture, qui ne bousculera pas l’ordre établi mais installe Chastity Belt parmi les demoiselles qui comptent dans le paysage indie d’aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :