Tops albums 2013

Tops albums 2013

À l’approche de Noël et pour ceux d’entre vous qui ont l’intention de déposer un peu de son dans quelques pantoufles au pied du sapin, voici quelques pistes pour faire plaisir au tonton qui est méga calé en zik. Plutôt que de faire les malins avec un top “général” (vu qu’on n’est pas des masses à voter on aurait l’air fin…), on a opté pour un top par rédacteur. On avait prévu de livrer chacun un top 10 mais comme on est très indisciplinés, on fait un peu selon les desiderata de chacun. Voici donc les tops de “la rédac”, garantis sans Daft Punk ni Stromae. (Vous n’êtes pas obligés de tout lire mais si vous faites au moins semblant et que vous descendez tout en bas, une surprise vous attend).     Le top de JL (qui se la joue genre j’ai écouté 300 albums et balance un top 25)           25/ Sons of Frida – Tortuga    En voilà une surprise qu’elle est belle. Quand des petits frenchies nous font oublier la séparation de Sonic Youth et se permettent même de placer une trompette au milieu de toutes ces déflagrations noisy… On valide ! LA CHRONIQUE           24/ Locrian – Return to Annihilation La pochette apocalyptique annonçait une écoute angoissante. Elle l’est. Mais passé les terreurs nocturnes, ce disque se révèle aussi dérangeant que fascinant.           23/ Mudhoney – Vanishing Point En 2013, Mudhoney n’a toujours pas appris à se prendre la tête mais sait toujours balancer son lot de petites bombes punky-grungy bien crades. Changez rien ! LA CHRONIQUE           22/ The Black Angels – Indigo Meadow Les Anges Noirs se sont gourés d’époque. Ils poursuivent leur revival 60’s avec toujours autant de brio et passent la vitesse supérieure en termes de production ce qui devrait leur permettre d’agrandir leur cercle d’influence. C’est tout ce qu’on leur souhaite. LA CHRONIQUE           21/ Marvin – Barry Ce gang de Montpellier est terrifiant. Ils ne semblent motivés qu’à l’idée de nous fracasser le crâne à coups de math/noisy rock aussi barré que surpuissant. Et ils le font rudement bien. LA CHRONIQUE           20/ Eels – Wonderful, Glorious Les années passent et ne semblent pourtant pas avoir d’emprise sur Eels qui continue de tracer sa route tranquillou. Rien à faire, ce mec-là détient les clés de la coolitude et compte bien les garder.           19/ Wonderflu – No End In Sight EP Cocorico again ! Un rock brut, cash, sans concession aux influences 90’s évidentes. On a hâte d’entendre Wonderflu sur un album...

Lire la suite