Beck – Morning Phase (Capitol)

Publié par le 28 février 2014 dans Chroniques | 1 commentaire

beck-morning-phase-coverMellow Gold a 20 ans. Et oui ça défile. Depuis ce premier gros coup d’éclat dans sa carrière, Beck Hansen s’est essayé à à peu près tout. Avec Morning Phase, il revient aux bases : album folk, épuré au possible. Le calme après la tempête, en somme.

Beck joue la carte de l’homme mâture, sort un album pas prétentieux pour un sou, certainement pas avare pour autant en bons moments (l’évidente et lumineuse « Blackbird Chain », le final crescendo de « Waking Light » qui clôt joliment le disque).

Inspiré, il livre ici de belles ballades pour nos vieux jours (l’apaisante « Morning » à déguster avec un croissant), présente de solides arguments mélodiques et de  fins arrangements (« Say Goodbye »). Il manque peut être un grain de folie, auquel l’artiste aux innombrables facettes nous a souvent habitué, car la léthargie peut parfois guetter (on ferme un oeil et demi sur l’enchaînement « Unforgiven »-« Wave » qui plombe bien l’ambiance à mi-parcours).

Mais ne fuyez pas. À l’image de son magnifique single (« Blue Moon »), ce disque est très cool, minimaliste, à écouter relax les doigts de pied en éventail. On sera bien cet été sur la plage.

Il y a 12 ans, l’anglais sortait le remarquable Sea Change, dans une tonalité assez proche. Mais on sent surtout l’empreinte sur ce disque de références plus lointaines (« Turn Away », « Country Down » très Neil Young).

Après tout, il n’est guère surprenant que Beck soit encore capable de composer de très belles chansons folk, mais on est tout de même ravis – qui a dit rassurés ? – de constater que le talent du bonhomme est loin d’être épuisé.

 

JL

 

(« Blue Moon » est en écoute dans la playlist nouveautés en page d’accueil)

1 commentaire

  1. Beck is Back. Pas énervé, ça tombe bien nous non plus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :