Baston – Gesture EP (Howlin Banana)

Publié par le 14 octobre 2015 dans Chroniques | 0 commentaire

baston

Synthé vintage annonçant une déferlante post punk… Elle ne viendra pas. Dès les notes suivantes de « Maybe I’m Dead » on est en terrain familier. On est dans le garage de Howlin Banana et on est bien. Le label commence à accumuler les découvertes intéressantes et on n’hésite plus beaucoup avant de les suivre les yeux fermés.

Pourtant cet EP de Baston va tâter des horizons un peu plus inhospitaliers et déroutants. On pense notamment à « Decay » et son chant lointain, « Holotape » et sa pop hallucinée, presque shoegaze par instants (où l’on s’imagine entouré d’une multitude de papillons multicolores). Ce 7 titres qui s’enfile d’une traite comme un bon shot de rhum ananas contient par ailleurs une reprise inspirée du « Little Honda » des Beach Boys, , devenu ici « Honda », déjà repris (et déjà avec talent) par Yo La Tengo.

Gesture ne bouleversera pas l’histoire du rock comme les Beach Boys, certes. Et pour atteindre l’aura d’un Yo La Tengo, il y a encore du chemin à faire mais cet EP a le mérite de positionner Baston parmi les bons élèves qui obtiendront si ce n’est les félicitations, au moins les encouragements. Tout ceci est bien produit, intelligent, efficace.

« Sword » est un bel exemple de l’habileté du trio, offrant un beau condensé d’énergie, un break planant et nous faisant finalement entendre bien des choses en 3’30, là où d’autres auraient tapé dans les 8 minutes (et nous auraient sans doute emmerdé).

Choix judicieux, science de l’épure. Une bonne Baston n’a pas besoin de durer une éternité pour laisser des traces. Quelques gnons bien placés et l’affaire est entendue.

JL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :